Cette dernière devrait émettre un avis la semaine prochaine. Cette décision intervient après que Johnson & Johnson ait décidé de retarder de manière proactive les livraisons en Europe après la découverte de six cas de caillots sanguins aux États-Unis.

Plus d'infos à venir.