L'actrice française Ludivine Sagnier devient la marraine de l'association belge "Le Funambule", annonce vendredi cette ASBL qui vient en aide aux personnes ayant des troubles bipolaires et leurs proches, notamment en organisant des groupes de parole. La comédienne a rencontré plusieurs fois des participants de groupes de parole de l'association dans le cadre de la préparation du film du réalisateur belge Christophe Hermans "La Ruche", qui sortira en 2020.

Elle tient le rôle principal du long-métrage en y interprétant une mère atteinte de bipolarité qui vit avec ses trois filles. Ludivine Sagnier a découvert l'association en mai 2019, juste avant le tournage qui s'est déroulé à Liège.

"Je m'apprêtais à jouer une femme atteinte de troubles bipolaires. Je connaissais mal cette maladie", explique-t-elle. "Bien sûr j'avais lu un certain nombre d'ouvrages sur la question, la plupart écrits par des psychiatres. J'avais donc une vision théorique du sujet, mais il me manquait quelque chose, je ne me sentais pas légitime, et plus le tournage approchait, plus je ressentais un vide, celui de trahir la souffrance quotidienne des gens que je décrivais à travers mon personnage. C'est alors que j'ai intégré les groupes de paroles du Funambule, afin d'être au plus près de ce qui me manquait: l'humanité derrière tout ça".

L'ASBL Le Funambule propose six groupes de parole chaque mois: quatre à Bruxelles, un à Namur et un à Mons.