Cela devrait avoir un "impact significatif et immédiat" sur l'approvisionnement du vaccin dans l'Union européenne, selon l'EMA. Celle-ci a déclaré que les données soumises montrent que l'usine de Puurs est capable de "produire de manière constante des vaccins de haute qualité" et permet donc à Pfizer/BioNTech d'augmenter le volume de vaccins produits sur le site.

Pfizer a réagi et confirmé qu'il continuera à augmenter la capacité de production du vaccin anti-Covid-19 avec BioNTech pour atteindre plus de 2,5 milliards de doses de vaccin dans le monde d'ici 2021. "Nous y parviendrons notamment en développant davantage nos capacités de production, en renforçant notre base de fournisseurs pour les matériaux et les matières premières essentiels, et en ajoutant des options de 'fabrication sous contrat' à notre chaîne d'approvisionnement", a indiqué l'entreprise mardi soir. "La recommandation formulée aujourd'hui par l'EMA, concernant les activités de Pfizer sur le site de Puurs, contribuera à nos efforts continus pour fournir plus de 2,5 milliards de doses d'ici 2021 et peut-être davantage d'ici 2022."

Pfizer souligne toutefois que des lignes supplémentaires de production étaient déjà prévues à Puurs dans le planning de l'entreprise. "Cela répond à notre accord avec la Commission européenne pour fournir 250 millions de doses à l'Union européenne au deuxième trimestre 2021", a-t-elle poursuivi.