Les terribles tendances se confirment de jour en jour. Avec 689 nouvelles admissions " covid-19" à l'hôpital sur les dernières 24 heures, le pic du mois de mars a déjà été dépassé. Un chiffre qui risque encore de grimper dans les prochains jours, alors que les effets des nouvelles mesures tardent à se faire ressentir.

Pour l'épidémiologiste Pierre Van Damme, il n'est plus question de se demander si le pire va arriver, mais plutôt quand il arrivera. "Notre système de santé n'est pas en état de supporter une telle pression", a-t-il indiqué à nos confrères de HLN. "Nous disposons d'un très bon système hospitalier. Mais si nous répondons trop tardivement aux premiers signaux, il est inéluctable que cela se traduise dans les chiffres. Nous allons dépasser les chiffres du mois de mars. Cela demande un énorme investissement du personnel médical et de la créativité."

Fataliste, l'expert de l'université d'Anvers s'attend à ce qu'on ne puisse plus soigner correctement les patients coronavirus car "on bat les records les uns après les autres", constate-t-il. "Dans très peu de temps, nous allons atteindre la capacité maximale de 2000 lits aux soins intensifs".

Pierre Van Damme, qui s'attend à ce que notre système de santé "s'écroule dans les dix jours", ne compte d'ailleurs pas trop sur les nouvelles mesures annoncées par la Flandre . "C'est trop tard de toute façon. J'espère que nous en tirerons les leçons. (...) Ce sont des mesures que nous aurions dû prendre il y a plusieurs semaines. Plus les mesures sont prises tôt, moins elle sont drastiques et plus elles sont efficaces."

Ce vendredi, un comité de concertation est attendu dans l'après-midi. De nouvelles mesures pourraient être annoncées. On parle de plus en plus d'un reconfinement ...