L'assurance-maladie a ainsi prévu la possibilité d'une 2e séance de kinésithérapie remboursée par jour et, pour les kinésithérapeutes, une revalorisation des honoraires de la 1ere séance, indique-t-elle jeudi sur son site internet. Cette 2e séance quotidienne de kinésithérapie est destinée aux "patients COVID-19", hospitalisés après un séjour aux soins intensifs, et ce, pendant le reste de la durée d' hospitalisation. Une revalorisation des honoraires de la 1ere séance de kinésithérapie pour les "patients COVID-19" est également prévue.

Par "patient COVID-19", l'INAMI entend soit une personne avec un diagnostic de COVID-19 confirmé par un test de laboratoire, soit une personne dont le test de laboratoire pour COVID-19 est revenu négatif mais pour laquelle le diagnostic de COVID-19 est néanmoins retenu sur la base d'une présentation clinique évocatrice et d'un scanner thoracique compatible.

L'assurance-maladie précise encore que ces mesures ont été prises en concertation avec le secteur des kinésithérapeutes et avec les mutualités.