L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a exhorté mardi les pays de l'Asie-Pacifique à se préparer à une bataille à long terme contre le coronavirus. L'organisation souligne l'importance de ne pas baisser la garde, même si le nombre de cas diminue. "Il s'agit d'une pandémie sans précédent, elle a changé notre système et a mis la vie des populations à rude épreuve, comme jamais auparavant", a déclaré Takeshi Kasai, directeur régional de l'OMS pour la région du Pacifique occidental, lors d'une conférence de presse en ligne. "Je vais être clair: l'épidémie est loin d'être terminée en Asie et dans le Pacifique. Ce sera une bataille à long terme et nous ne pouvons pas baisser la garde."

Le responsable a déclaré qu'il existe actuellement 50 projets de vaccins contre le Covid-19, dont plusieurs sont déjà testés cliniquement. L'OMS organise des tests pour vérifier l'innocuité et l'efficacité des protocoles de traitement, et demande aux pays de participer aux études.

Alors que la recherche progresse à une "vitesse remarquable", Takeshi Kasai ajoute que les pays doivent adopter des "tactiques communes" afin de détecter, isoler et tester les cas au plus tôt. "Ces mesures peuvent nous faire gagner un temps précieux pour nous préparer à une transmission à grande échelle dans une communauté."

"Nous ne savons toujours pas pendant combien de temps se poursuivra ce combat contre le Covid-19", a-t-il prévenu. "Il y a des gens à travers le monde qui travaillent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ils font de leur mieux pour combattre. Mais il est peu probable que ce virus disparaisse la semaine prochaine ou même le mois prochain."