La chanteuse Madonna, Bill et Melinda Gates, des princes, un roi, des présidents et des chefs d'Etat ont participé lundi à un téléthon mondial organisé par la Commission européenne pour financer la recherche et le développement d'un vaccin contre le nouveau coronavirus qui a permis de rassembler 7,4 milliards d'euros de contributions.

Les Etats-Unis ont été les grands absents de ce marathon en ligne de trois heures, avec la Russie et l'Inde.

«Nous l'avons fait. Nous avons obtenu 7,4 milliards d'euros», a annoncé avec un grand sourire la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à l'issue de cet appel de fonds. Madonna a été la dernière donatrice avec un million de dollars.

L'objectif visé était de 7,5 milliards d'euros. Il devrait être atteint dans les prochains jours car la Turquie, la principauté de Monaco et la Banque européenne d'investissement (BEI) n'ont pas précisé le montant de leurs contributions.

La Chine, d'où est parti le virus, s'est engagée pour 45,6 millions d'euros. L'Afrique du Sud, représentante du continent, a promis 1,1 milliard et l'Amérique latine a fait des promesses sans les chiffrer par la voix du représentant du Mexique.

La Commission européenne avait donné le coup d'envoi de ce marathon en promettant un milliard d'euros, suivie par la France et l'Allemagne, ce qui a permis de passer la barre des 2 milliards avec des contributions de 500 et 525 millions d'euros respectivement.

Les fonds levés lundi doivent essentiellement être alloués à des organisations sanitaires mondiales et à des réseaux de chercheurs. Pour la Belgique, la Première ministre Sophie Wilmès a annoncé un soutien de 27 millions d'euros, tant pour le développement du vaccin que pour les programmes humanitaires de l'OMS et de l'ONU de lutte contre le coronavirus. Elle a elle aussi insisté sur le caractère multilatéral des actions et la nécessité d'un vaccin abordable et accessible à tous.