L'accord prévoit "l'approvisionnement de 120 millions de doses dès la première moitié de 2021", sous condition "d'une approbation réglementaire" et "d'essais cliniques concluants", précisent les laboratoires dans un communiqué conjoint.

Le prix n'a pas été précisé.

La biotech allemande Biontech et le laboratoire américain Pfizer développent depuis plusieurs mois ce projet de vaccin, entré lundi dans une phase d'essais cliniques à grande échelle, avec 30.000 volontaires de 18 à 35 ans.

Début juillet, ils avaient fait état de résultats préliminaires positifs, après avoir testé leur vaccin sur 45 personnes.

L'objectif des deux laboratoires est de "fabriquer 100 millions de doses avant la fin de l'année 2020", et "potentiellement plus de 1,3 milliard de doses avant la fin de 2021".

Deux doses de ce vaccin devraient être nécessaires pour immuniser une personne, avec un rappel sept jours après la première injection.

Alors que la pandémie est bien loin d'être sous contrôle, les gouvernements du monde entier cherchent à garantir des stocks de vaccin à leur population.

La semaine dernière, le gouvernement américain a conclu un accord de 1,95 milliard de dollars pour 100 millions de doses du vaccin développé par Biontech/Pfizer.

Quelques jours plus tôt le gouvernement britannique avait lui aussi annoncé un accord portant sur l'achat préalable de 30 millions de doses auprès de l'alliance germano-américaine.