On fait le point sur la situation du coronavirus dans le monde.

Le nouveau coronavirus a continué mercredi sa course cruelle à une vitesse "quasi exponentielle", fauchant des vies aux quatre coins du monde dont celle d'un bébé de six semaines aux Etats-Unis, devenu l'une des plus jeunes des plus de 46.000 victimes de la pandémie.

Plus de 900.000 cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde, dont 215.000 aux Etats-Unis où la maladie progresse le plus vite. Faute de capacité suffisante de dépistage, ces bilans sont très probablement bien en-dessous de la réalité.

En Europe, plus de 500.000 cas de contaminations par le nouveau coronavirus ont été officiellement diagnostiqués, soit plus de la moitié du total mondial, selon un comptage réalisé par l'AFP jeudi à 10H00 GMT.

Avec au moins 508.271 cas, dont 34.571 décès, l'Europe est le continent le plus touché par la pandémie de Covid-19. Au total dans le monde, 940.815 cas et 47.863 morts ont été officiellement enregistrés.

Avec plus de 100.000 cas chacun, l'Italie (13.155 décès) et l'Espagne (10.003) sont les pays européens les plus atteints. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, de nombreux pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

EUROPE

Espagne

En Europe, c'est l'Espagne qui a déploré les pertes les plus lourdes avec 864 nouveaux morts en 24 heures. Et le pays redoute de voir submergées les unités de soins intensifs qui travaillent déjà à la limite de leurs capacités.

"Il n'y a pas suffisamment d'équipements de protection" et "le nombre de lits reste insuffisant", déplorait Guillén del Barrio, infirmier à Madrid, tout en notant un ralentissement des arrivées aux urgences de son hôpital.

Une tendance confirmée par les autorités. "Il semble que nous soyons déjà" au pic de la contagion, "que nous sommes en train de descendre", a estimé le directeur du Centre d'urgences sanitaires, le Dr Fernando Simon.

Italie

En Italie aussi, où les hôpitaux craquent de toutes parts, le nombre des nouvelles infections continue de ralentir. Mais les médecins s'inquiètent des convalescents, qui quittent l'hôpital dès que leur vie n'est plus menacée, même s'ils sont encore contagieux.

"Dans une guerre comme celle-ci, on ne peut se permettre de s'exposer à l'apparition de nouveaux foyers de contagion qui risquent de transformer ces centres de convalescence en +bombes virales+ qui diffusent le virus", a mis en garde Raffaele Antonelli Incalzi, président de la Société de gériatrie italienne.

France

En France, où les hôpitaux parisiens et de l'Est sont aussi débordés, les transferts de patients par train ont continué, tandis que les établissements de la capitale se préparaient à produire en 3D le matériel manquant. Un recensement des vétérinaires volontaires a par ailleurs permis d'identifier ceux pouvant aider leurs collègues médecins en triant les patients par exemple.

Royaume-Uni

Converti tardivement au confinement, le Royaume-Uni a enregistré en une journée 563 décès supplémentaires, marquant une nette accélération de la pandémie qui a désormais tué 2.000 personnes dans le pays. Le Covid-19 a déjà infecté le Premier ministre Boris Johnson ou encore le prince Charles, l'héritier de la couronne.

Grèce

Un camp de migrants près d'Athènes a été placé en quarantaine, après la découverte de 21 cas de maladie Covid-19 parmi les demandeurs d'asile, a annoncé jeudi le ministère grec des Migrations. Une réfugiée vivant dans le camp de Ritsona, à 80 km au nord d'Athènes, avait été testée positive au coronavirus après son accouchement, en début de semaine dans un hôpital d'Athènes, conduisant les autorités à tracer ses contacts à l'intérieur et à l'extérieur du camp.

© IPM Graphics

AMERIQUE

Etats-Unis

Plus de 5.000 personnes sont mortes aux Etats-Unis du fait de l'épidémie de coronavirus, qui a contaminé plus de 215.000 personnes dans le pays, a annoncé jeudi l'université Johns Hopkins, dont les bilans font autorité. A 03H35 HB jeudi, un total de 215.417 personnes ont été contaminées aux Etats-Unis et 5.116 d'entre elles en sont mortes, a indiqué cette université sur son site internet. En 24 heures, 884 personnes ont succombé au Covid-19 dans le pays, ce qui constitue un nouveau record quotidien.

La mort d'un nouveau-né dans l'Etat du Connecticut, après le décès d'un bébé de neuf mois à Chicago et d'un adolescent de 13 ans au Royaume-Uni, a particulièrement frappé les esprits, les enfants étant jusqu'ici relativement épargnés. "C'est déchirant", a commenté Ned Lamont, gouverneur de cet Etat du nord-est.

Dans le cadre des mesures de protection contre la pandémie de coronavirus, le service américain des parcs nationaux a annoncé en outre mercredi la fermeture immédiate du Grand Canyon, haut lieu touristique d'Arizona visité chaque année par des millions de touristes.

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi que les passages canadiens et britanniques du paquebot Zaandam, qui transporte quatre morts et des personnes avec des symptômes du coronavirus, seraient prochainement évacués. "Il a été notifié au Canada de rapatrier leurs passagers des navires qui accosteront à Fort Everglades (Floride)", a déclaré M. Trump, ajoutant que le même message avait été adressé au Royaume-Uni.Le gouverneur de Floride avait jusqu'ici refusé d'accueillir le Zaandam et un autre navire mais a indiqué mercredi qu'il était finalement disposé à le faire.

Brésil

Le Brésil a recensé un premier cas dans une communauté amérindienne: une jeune femme de l'ethnie kokama, âgée de 20 ans, vivant près de la frontière avec la Colombie. C'est est une professionnelle de santé.

ASIE

Chine

Quelque 600.000 habitants d'un comté du centre de la Chine ont été placés en confinement après la découverte d'un cas de Covid-19, au moment où le pays redoute une nouvelle vague de contaminations. La Chine, berceau du nouveau coronavirus à la fin de l'an dernier, semble avoir largement jugulé l'épidémie. Mais les autorités s'inquiètent de voir la maladie revenir sur leur sol, en particulier depuis l'étranger.

Corée du Nord

La Corée du Nord ne compte aucun cas de nouveau coronavirus, a assuré à l'AFP un haut responsable de la Santé à Pyongyang, au moment où certains pays doutent de l'absence de toute contamination au Covid-19 dans ce territoire. Cet Etat pauvre et isolé diplomatiquement, entouré de la Chine et de la Corée du Sud, deux pays très touchés par le virus, avait rigoureusement fermé l'ensemble de ses frontières dès la fin janvier et pris des mesures drastiques de confinement.

Iran

L'Iran a dépassé mercredi la barre des 3.000 décès.

AFRIQUE

Niger

Le Niger a signalé ses deux premiers cas hors de la capitale Niamey. Il en compte au total 74 et cinq morts.

OCEANIE

Nouvelle-Zélande

Des milliers d'étrangers bloqués en Nouvelle-Zélande à cause de la crise sanitaire du coronavirus pourront quitter le pays vendredi. Le gouvernement de Wellington a annoncé avoir déployé un plan à cet effet, alors que les vols de rapatriement avaient précédemment cessé. Selon le vice-Premier ministre Winston Peters, le plan devrait permettre un "départ sûr et ordonné de dizaines de milliers" d'étrangers bloqués. "Il est clair que de nombreux citoyens étrangers qui ont voyagé ici n'ont ni les moyens ni la capacité de s'isoler et veulent donc rentrer chez eux", a déclaré le vice-Premier ministre.

Australie

La police et l'armée australiennes vont héliporter des médecins sur plusieurs paquebots de croisière se trouvant près de Sydney, pour qu'ils procèdent au dépistage du nouveau coronavirus sur 9.000 membres d'équipage, ont annoncé jeudi les autorités. Cette vaste opération de type militaire, qui devrait débuter ce weekend, a pour objectif de régler le différend qui oppose des compagnies de croisières aux autorités australiennes. Ces dernières redoutent d'être submergées par une vague de nouveaux cas importés de coronavirus.