L'Agence américaine des médicaments (FDA) a confirmé mercredi l'efficacité du vaccin unidose contre le Covid-19 de Johnson & Johnson, dans des documents rendus publics deux jours avant une réunion de son comité consultatif pour examiner son autorisation en urgence aux Etats-Unis. L'efficacité du vaccin était de 85,9% contre les formes graves de la maladie aux Etats-Unis, et il était également efficace contre ces formes graves à 81,7% en Afrique du Sud et 87,6% au Brésil, où des variants sont largement répandus.

La FDA a étudié indépendamment les résultats d'essais cliniques conduits sur quelque 40.000 personnes dans plusieurs pays. "Les analyses soutiennent un profil de sécurité favorable sans inquiétudes spécifiques de sécurité identifiées qui pourraient empêcher l'émission d'une autorisation d'utilisation en urgence", a-t-elle écrit. Cette autorisation pourrait intervenir dès la fin de la semaine dans le pays.

Efficacité de 72%

Toutes régions de l'essai clinique confondues, l'efficacité du vaccin 28 jours après la vaccination était de 85,4% contre les formes sévères de la maladie. Elle était de 66,1% contre les formes modérées du Covid-19. En moyenne, le vaccin est donc efficace à 72%.

Ces données confirment celles précédemment communiquées par l'entreprise pharmaceutique.

Johnson & Johnson s'est engagé à acheminer 100 millions de doses aux Etats-Unis avant la fin du mois de juin.

Ce vaccin est particulièrement attendu car il présente deux avantages non négligeables en matière de logistique: il ne s'administre qu'en une seule dose, et il peut être stocké à des températures de réfrigérateur, ce qui facilitera considérablement sa distribution.

Des doses prévues en avril chez nous

En Belgique, le gouvernement attend la livraison des 280.500 doses du fabricant de vaccins Johnson & Johnson pour avril, soit deux mois plus tôt que prévu par les calendriers fixés précédemment, rapportait à ce sujet De Tijd ce mercredi. 420.750 doses devraient être livrées en en mai et quelque 700.000 en juin.