Le docteur Devos déconseille les rassemblements de 10 personnes ou plus, même dans les habitations.

Tous les experts de la santé sont unanimes, le seul moyen d’endiguer la propagation du Covid-19, qui a déjà tué cinq personnes en Belgique et en a touché au moins 886, est de limiter au maximum les interactions sociales. Le mot d’ordre est simple : restez chez vous pour protéger l’ensemble de la population.

Personne n’est à l’abri du virus : les jeunes comme les personnes âgées sont susceptibles de l’attraper, l’heure n’est donc plus à la légèreté. Seuls les efforts communs et la solidarité pourront mettre fin à la pandémie. Dans cette période de crise, il est donc essentiel de s’en tenir strictement aux recommandations des experts de la santé. Découvrez-les ici.

Peut-on inviter des gens à la maison ?

Le docteur Philippe Devos et d’autres spécialistes de la santé recommandent d’éviter les rassemblements de dix personnes ou plus, même dans les habitations et autres lieux privés. "10 personnes rassemblées dans un même lieu, c’est déjà trop. Organiser une fête rassemblant quinze ou 20 personnes est une très mauvaise idée actuellement. Les activités de groupe doivent être annulées", affirme-t-il. Pour autant, le médecin ne déconseille pas d’inviter des gens à condition de rester en comité très restreint et de prendre des mesures de précaution. "Il ne faut pas non plus tomber dans la dépression et stopper tous les échanges. On peut continuer à inviter une ou deux personnes. Mais si une personne est ne fût-ce que très légèrement enrhumée, elle doit rester chez elle et éviter tout contact avec d’autres personnes."

Peut-on continuer à dormir en couple ?

"Il n’y a a priori pas de souci à maintenir les échanges avec son ou sa partenaire" , indique le médecin.

Peut-on continuer à faire du sport ?

Faire du sport est grandement recommandé, à l’intérieur comme à l’extérieur, à condition de ne pas pratiquer en groupe. "S’aérer, courir, faire du vélo… Tout ça est excellent pour la santé. Le sport augmente les défenses immunitaires et permet donc de mieux lutter contre les maladies" , affirme Philippe Devos.

Peut-on rendre visite à ses voisins âgés ou malades ?

Dans cette période difficile, faire preuve de solidarité est essentiel, à condition de ne pas prendre de risques. Rendre visite à un ou deux voisins âgés pour s’assurer qu’ils ne manquent de rien n’est pas un problème, "à condition de garder une distance d’1,5 mètre. Rendre visite à tous ses voisins est par contre déconseillé" , estime le docteur.