L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a rapporté lundi que les cas de rougeole à travers le monde ont triplé par rapport à la même période en 2018. En Europe, pas moins de 90.000 nouvelles infections ont été recensées depuis le début de l'année. D'après l'OMS, le nombre d'infections n'aurait cessé de grimper depuis 2016 pour atteindre cette année le plus haut taux depuis 2006. Les pays les plus touchés par cette propagation sont la République démocratique du Congo, Madagascar et l'Ukraine.

On recense également des éruptions majeures en Angola, au Cameroun, au Tchad, au Kazakhstan, au Nigeria, aux Philippines, au Soudan du sud comme au Soudan et en Thaïlande. Les États-Unis quant à eux, enregistrent un nombre d'infections record depuis 25 ans.

L'OMS déplore le manque d'accès à des services de santé et de vaccination convenables dans certains pays et dénonce des campagnes de désinformation ainsi qu'une indifférence vis-à-vis de la nécessité de se faire vacciner.

Deux doses de vaccins suffisent pour éviter toute infection, mais d'après l'OMS et le Fonds des Nations unies pour l'enfance, seulement 86% des enfants ont reçu leur première dose en 2018 et seulement 69% la seconde. Près de 20 millions d'enfants à travers le monde n'auraient pas du tout été vaccinés l'année dernière.

La rougeole est une maladie virale grave et extrêmement contagieuse qui représente l'une des causes les plus importantes de décès chez les jeunes enfants.