Le SPF Santé publique a annoncé lundi que les deux personnes vivant en Belgique qui se trouvaient encore en Chine, et mises en quarantaine à l'hôpital militaire de Neder-over-Heembeek dimanche après être rentrées au pays, ont été testées négatives au coronavirus. 

Pour exclure tout risque, elles restent en quarantaine pendant 14 jours et seront re-testés dans les prochains jours. Les deux personnes sont en bonne santé et ne présentent aucun symptôme. Les huit autres compatriotes rentrés le 2 février dernier sont également en bonne santé et ne présentent aucun symptôme. Ils sont désormais en quarantaine depuis huit jours et ont déjà été testés trois fois par le laboratoire de l'université KULeuven. Tous les tests sont négatifs pour tout le monde. À l'hôpital Saint-Pierre de Bruxelles, se trouve le seul compatriote qui a été testé positif au virus. "Cette personne est également en bonne santé et ne présente aucun symptôme", selon le SPF Santé. "Les tests indiquent que son infection semble diminuer lentement. Il reçoit les meilleurs soins mais reste isolé jusqu'à ce qu'il soit complètement guéri de son infection." Le gouvernement et le secteur de la santé restent quant à eux extrêmement vigilants, d'après le SPF Santé.