Du côté des experts, c'est l'incompréhension par rapport à cette nouvelle décision. 

La nouvelle réjouit ceux qui souhaitent se passer la bague au doigt cet été: il est à nouveau possible d’organiser une soirée dansante lors d’un mariage. Mais celle-ci doit se dérouler selon des règles très strictes. Il est ainsi demandé aux invités de respecter la règle de la “bulle” sur la piste de danse. Hors de question donc de se tenir à moins de 1 mètre 50 des personnes qui ne font pas partie de son cercle proche (se limitant à 15 personnes par semaine) ou ne vivant pas sous son toit. Pour s’assurer que les mesures sanitaires soient respectées, les organisateurs de mariage préconisent de diviser la piste en zones pour 15 invités. Enfin, pas question de faire la fête jusqu’au bout de la nuit. La soirée dansante doit se terminer, au plus tard, à 1 heure.

Ces dispositions ne semblent toutefois pas suffisantes aux yeux des experts. La présidente du GEES (le groupe d’experts en charge du déconfinement), Erika Vlieghe, a fait savoir sur le plateau de la VRT que la décision avait été prise de façon bien trop rapide. "Je comprends, bien sûr, que beaucoup de gens attendent avec impatience une soirée dansante à l'ancienne, mais pour le moment, il est vraiment trop tôt", a estimé la cheffe du service des maladies infectieuses de l'hôpital universitaire d'Anvers.

Elle craint ainsi de voir apparaître de nouveaux foyers de contaminations. “Une personne infectée mais qui n’a pas de symptôme suffit pour créer un nouveau 'cluster'”, a-t-elle détaillé.

"Très dangereux"

Un avis que partageraient les autres membres du GEES. “Notre conseil était clair: il ne fallait pas autoriser cela, a regretté Mme Vlieghe sur la VRT. C’est très dangereux.”

Le centre de crise en a toutefois décidé autrement, comme l’ont rapporté plusieurs quotidiens ce samedi 4 juillet, donnant son feu vert à l’organisation de soirées dansantes en marge des mariages. “Je ne le comprends pas, a conclu l’infectiologue. Faites-le surtout si vous voulez que l'épidémie reprenne de plus belle rapidement."