Les premiers vaccins Moderna ont été administrés au personnel hospitalier lundi pour la première fois en Belgique, à Anvers.

L'honneur de la première vaccination est revenu à Luc Clément, infirmier en chef de l'équipe COVID, de l'hôpital ZNA Middelheim. Le restant du personnel de l'établissement devrait suivre dans l'après-midi. Les hôpitaux de La Louvière, d'Eupen et de Bruxelles vaccineront également avec le vaccin Moderna pour la première fois lundi.

Le médecin chef de l'hôpital Saint-Nicolas d'Eupen, Frédéric Marenne, est, en Wallonie, le premier membre du personnel hospitalier à avoir bénéficié du vaccin Moderna. Il a reçu lundi vers 13h00 la première injection du vaccin contre le Covid. 130 membres du personnel seront vaccinés lundi et jeudi 245 autres recevront leur première injection. "Ce lundi, ce sont les travailleurs de première ligne: salle Covid, soins intensifs et urgences qui sont concernés", explique le docteur Marenne.

"Si je suis le premier à être vacciné aujourd'hui, c'est parce que je suis régulièrement en contact avec des patients positifs au Covid. J'espère aussi que cela va motiver tous les collègues qui ont encore quelques appréhensions", conclut le médecin chef convaincu de l'importance et de l'utilité du vaccin.

Isabelle Demande, directrice du département infirmier et chargée de l'organisation de la vaccination, confirme qu'il y a certaines craintes par rapport au vaccin, du côté des femmes en âge de pouvoir être enceintes.

Le premier soignant des hôpitaux bruxellois a été vacciné lundi au Centre hospitalier d'Etterbeek-Ixelles, où a été enregistré le premier décès dû au Covid-19 en milieu hospitalier dans la capitale. Il s'agit du chef coordinateur des urgences et soins intensifs. L'injection a été réalisée en présence du ministre bruxellois de la Santé Alain Maron et du bourgmestre d'Ixelles Christos Doulkeridis. Le médecin a été vacciné avec le vaccin Moderna. Au total, 80 doses seront injectées ce lundi aux soignants de cet hôpital.

Quelque 1.000 vaccins Moderna ont été livrés aux hôpitaux Iris Sud, qui regroupent les centres hospitaliers Etterbeek-Ixelles, Baron Lambert, Molière-Longchamp et Joseph Bracops.

"La priorité est donnée aux personnes qui travaillent aux Urgences, aux unités de soins intensifs et dans les unités Covid", a expliqué la responsable du service de l'inspection d'hygiène de la COCOM (Commission Communautaire Commune), Inge Neven. "Environ 200 vaccins seront administrés demain/mardi et le reste va suivre dans la semaine".

L'hôpital Saint-Jean a également reçu 1.000 doses du vaccin Moderna.

Au total, quelque 8.000 vaccins Moderna et Pfizer sont donc déjà disponibles pour les soignants des hôpitaux bruxellois, qui commencent à être vaccinés à compter de ce lundi.

Premières vaccinations Moderna à l'hôpital Tivoli de La Louvière

Les premiers vaccins contre le coronavirus de Moderna ont été administrés lundi après-midi au CHU Tivoli de La Louvière, a constaté l'agence Belga. L'établissement est l'un des quatre premiers en Belgique à avoir reçu des doses de la firme américaine avec Etterbeek-Ixelles, Eupen et Anvers. Comme dans les autres hôpitaux, 1.000 personnes recevront le vaccin Moderna à La Louvière. Une dose leur a été administrée ce lundi et une deuxième le sera 28 jours plus tard.

La campagne a débuté par le personnel le plus exposé (unité Covid, soins intensifs, urgences). Les ministres fédéral et wallonne de la Santé, Frank Vandenbroucke et Christie Morreale, avaient fait le déplacement.

M. Vandenbroucke, qui a comparé l'arrivée des vaccins à un moment "festif", s'est également félicité que la barre des 100.000 personnes ayant reçu une première injection avait été franchie dimanche en fin de journée.

Mme Morreale a elle souligné la très large adhésion du personnel soignant au processus de vaccination.

"La seconde phase, qui débutera très rapidement dans les semaines à venir, permettra à l'ensemble du personnel de se faire vacciner sur base volontaire", précise le Tivoli.

Selon un sondage réalisé en interne, 72% des 810 répondants sont favorables à la vaccination, pour 18% d'indécis, se réjouit le CHU.