Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 215.000 morts sur la planète.

La cité interdite de Pékin va rouvrir le 1er mai

Le palais impérial proche de la place Tiananmen a fermé ses portes le 25 janvier, quand les autorités ont décrété la fermeture de toutes les attractions touristiques et le confinement d'une province entière. Le nombre de touristes autorisés à y pénétrer sera seulement de 5.000 personnes par jour, contre 80.000 avant la pandémie. Les visiteurs devront porter des masques et montrer leur code de santé sur leur téléphone portable, qui prouve qu'ils ne sont pas porteurs du virus et se tenir à au moins un mètre les uns des autres.

Des contrôles de températures auront lieu à l'entrée et quiconque aura de la fièvre ou toussera sera interdit d'entrée. Pékin a récemment annoncé que les musées de la ville allaient rouvrir progressivement à partir du 1er mai.

Le Premier ministre italien sous pression pour déconfiner plus rapidement dans le Sud

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte est appelé à mettre fin plus rapidement aux mesures de restriction dans les régions de la péninsule moins touchées par la pandémie de nouveau coronavirus. M. Conte a annoncé un allègement du confinement à partir du 4 mai, sans aucune différenciation entre les régions septentrionales et celles du sud, qui sont pourtant nettement moins affectées.

La Pologne va rouvrir les crèches, hôtels, musées et centres commerciaux

Le Premier ministre polonais a annoncé mercredi la réouverture dès la semaine prochaine de crèches, d'hôtels ou de centres commerciaux, pour relancer l'économie paralysée par le coronavirus, tout en appelant les Polonais à maintenir "la discipline sociale".

Espagne: rebond du nombre de morts mais record de personnes guéries

L'Espagne a recensé mercredi 325 morts du nouveau coronavirus, un bilan quotidien en légère hausse par rapport aux 301 de mardi, mais un nombre de personnes guéries au plus haut depuis le début de l'épidémie, a annoncé le ministère de la Santé. Au total, 24.275 personnes ont succombé à la maladie dans le troisième pays le plus endeuillé du monde par la pandémie derrière les Etats-Unis et l'Italie. "L'évolution que nous observons continue à être très favorable et elle est en ligne avec ce que nous attendions", a souligné le directeur du centre d'alertes sanitaires, Fernando Simon, lors de son point presse quotidien.

Record du nombre de décès en une journée en Inde

L'Inde a connu, entre mardi et mercredi, son plus grand nombre de décès liés au nouveau coronavirus en l'espace de 24 heures alors que les gouvernements régionaux se préparent à assouplir les mesures de restrictions. Au total, 73 personnes malades du Covid-19 sont décédées depuis mardi matin, portant le nombre de décès total à l'échelle du pays à 1.007, a indiqué le ministre de la Santé. Le nombre de cas de contaminations recensés est lui passé à 30.000.

Masques partout en Allemagne

Le port du masque dans les commerces devient obligatoire mercredi dans toute l'Allemagne. Après les transports publics, Berlin a décidé d'imposer le masque dans les magasins. Les 15 autres Länder avaient pris une mesure similaire la semaine dernière.

Allemagne: signes de rebond

Des signes d'aggravation de l'épidémie apparaissent en Allemagne, beaucoup moins touchée au départ que la plupart des autres grands pays. Pour la première fois depuis la mi-avril, le taux d'infection a de nouveau atteint le seuil de 1,0, ce qui signifie que chaque malade contamine une autre personne.


Plans de déconfinement

La France et l'Espagne ont présenté mardi des plans de déconfinement très progressifs.

Le Premier ministre français Edouard Philippe a annoncé un déconfinement à partir du 11 mai, différencié entre les départements "verts", où il sera appliqué largement, et "rouges", où il prendra une forme plus stricte. Les modalités comprendront des tests massifs, la réouverture progressive des écoles, des commerces (mais pas dans un premier temps des cafés et des restaurants) et le port obligatoire du masque dans les transports publics.


En Espagne, la feuille de route fixée par le gouvernement prévoit à partir du 9 mai un déconfinement par "phases" jusqu'à "fin juin", en fonction de l'évolution de la pandémie. Les écoles resteront fermées jusqu'en septembre.

Fitch baisse la note de l'Italie

L'agence de notation financière Fitch a abaissé mardi la notation financière de l'Italie, durement affectée par la pandémie du coronavirus. La notation passe de BBB à BBB-, assortie d'une perspective stable.

"Les fondamentaux de l'économie et des finances publiques italiennes sont solides", a répliqué le ministère italien des Finances.

Plus de 217.000 morts

La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 217.439 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11H00 GMT.

Plus de 3.104.330 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 859.100 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 58.355 décès pour 1.012.583 cas. Au moins 115.936 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont l'Italie avec 27.359 morts pour 201.505 cas, l'Espagne avec 24.275 morts (212.917 cas), la France avec 23.660 morts (168.935 cas), et le Royaume-Uni avec 21.678 morts (161.145 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l'épidémie a débuté fin décembre, a officiellement dénombré au total 82.858 cas (22 nouveaux entre mardi et mercredi), dont 4.633 décès (0 nouveau), et 77.578 guérisons.

Depuis mardi à 19H00 GMT, le Tchad a annoncé les premiers décès liés au virus sur son sol.

L'Europe totalisait mercredi à 11H00 GMT 129.723 décès pour 1.431.470 cas, les Etats-Unis et le Canada 61.284 décès (1.062.398 cas), l'Amérique latine et les Caraïbes 9.827 décès (189.199 cas), l'Asie 8.376 décès (213.792 cas), le Moyen-Orient 6.587 décès (164.629 cas), l'Afrique 1.526 décès (34.786 cas), et l'Océanie 116 décès (8.057 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l'AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Plus de 5.000 morts au Brésil

Le Brésil a franchi mardi la barre des 5.000 morts du nouveau coronavirus, après avoir enregistré un record national de 474 décès dans les dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé. Avec un total de 5.017 décès causés par le Covid-19, le Brésil a le bilan le plus lourd d'Amérique latine.

Avertissement de la FAO

La pandémie de coronavirus va entraîner une augmentation de la faim et de la pauvreté dans les pays d'Amérique latine, selon un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) rendu public mardi.

Emplois supprimés dans l'aérien

Dans un secteur du transport aérien en pleine tourmente, la compagnie British Airways prévoit de supprimer jusqu'à 12.000 emplois en raison de l'impact durable du Covid-29 sur son activité, a annoncé sa maison-mère, le groupe IAG.

Egalement frappée de plein fouet, l'entreprise islandaise Icelandair va se séparer de 2.000 salariés, en particulier des membres d'équipage, des services de maintenance ou des opérations au sol.

Survol de New York

Pour rendre hommage aux personnels soignants et urgentistes, un escadron de l'US Air Force et un autre de l'US Navy ont survolé mardi New York et ses environs dans un ciel sans nuages.