Depuis la découverte d'une nouvelle souche du coronavirus, plusieurs pays européens ont annoncé la fermeture des frontières avec le Royaume-Uni pour éviter sa propagation. "Cela pourrait conduire à la fermeture continue de nombreuses frontières", déclare Marc Van Ranst à Het Laatste Nieuws.

Selon le virologue, la nouvelle souche a été retrouvée en Belgique, mais elle n'est pas venue directement du Royaume-Uni : "Cette mutation que nous avons trouvé dans une commune frontalière en Belgique, n'est pas venue du Royaume-Uni mais par contact avec une personne positive aux Pays-Bas, en Zélande." L'expert membre du GEMS est donc surpris de constater que la frontière belgo-néerlandaise.

Marc Van Ranst appelle quoi qu'il en soit à la prudence :"Je pense que nous devons être vigilants. Je pense également que nous devons renforcer notre système de surveillance pour trouver de telles mutations." Certains affirment que cette forme est plus contagieuse, mais pour le virologue nous n'en sommes pas sûrs: "Les gens au Royaume-Uni n'en sont pas certains non plus."

Dans le même entretien, Van Ranst affirme que "dès que nous commencerons à renforcer notre système de surveillance, nous allons régulièrement trouver des variantes ou des mutations".