Ignace Demeyer, urgentiste à l'hôpital OLV d'Alost, a expliqué sur la VRT à quel point le coronavirus pouvait être dangereux. Et que le virus ne s'attaquait pas seulement aux personnes âgées...

Si les multiples messages des virologues, médecins ou politiciens ne vous ont toujours pas convaincus de l'importance de respecter les recommandations sanitaires (éviter les déplacements inutiles, se laver les mains...), cette image pourrait vous faire changer d'avis. 

Urgentiste à Alost, Ignace Demeyer a dévoilé sur la VRT des photos issues de radios prises sur des patients atteints du Covid-19. "Nous voyons des patients, sans antécédents médicaux, être gravement malades. Jusqu'à présent, nous avons soigné très peu de patients âgés. Ceux qui viennent maintenant ont entre 30 et 50 ans", indiquait-il sur le plateau de l'émission Terzake lundi soir.

Pour beaucoup de patients, la maladie évolue de la même manière. "Il sont malades pendant une semaine, dans un état grippal à la maison. Ils pensent alors que la grippe est passée car ils se sentent mieux pendant deux jours. Et puis ils viennent nous voir avec un toux sèche et des difficultés respiratoires."

"Des images terrifiantes"

Le médecin a ensuite partagé des photos issues des scanners passés par les patients. On constate que les poumons peuvent être gravement atteints. "Ces images sont tout simplement terrifiantes", reprend-il, expliquant que certains poumons peuvent être touchés jusqu'à 90%. "Ces personnes peuvent encore guérir, mais leur vie est en danger. Il s'agit de personnes qui ne fument pas, qui n'ont pas de diabète ou de problèmes cardiaques. Ce sont des jeunes, des sportifs."