"2019 a également été l'année où nous avons cherché à servir autant que possible les patients au moyen de nouvelles applications en ligne conviviales. L'AFMPS a ainsi lancé l'application en ligne PharmaStatut, contenant des informations sur la disponibilité des médicaments, et le formulaire en ligne permettant aux patients de signaler les effets indésirables des médicaments a été entièrement revu", a précisé l'AFMPS.

Plusieurs travaux préparatoires ont aussi eu lieu en 2019 a souligné l'Agence fédérale des médicaments: "Des dossiers tels que le Brexit, le déménagement dans le bâtiment de l'avenue Galilée avec les collègues du SPF Santé publique et de l'INAMI et le projet Redesign dans lequel nous travaillons intensément avec les mêmes collègues sur les synergies et un service commun".

L'AFMPS a publié les chiffres et les résultats de l'année 2019 pour l'ensemble de ses services et de ses activités avec plusieurs mois de retard en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19.