Le virus Sars-CoV-2 a causé la mort d'au moins 10.023 personnes en Belgique depuis le début de la pandémie, ressort-il vendredi des chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano.

Le nombre moyen d'infections au coronavirus s'élève à près de 1.629 par jour entre le 22 et le 28 septembre (+8% par rapport à la période de sept jours précédente), une tendance dont la hausse ralentit toutefois depuis plusieurs jours.

Le nombre d'admissions à l'hôpital s'élève encore à 69,3 par jour en moyenne pour la période du 25 septembre au 1er octobre. Au total, 20.395 personnes ont été hospitalisées depuis le début de la crise et 773 le sont encore actuellement, dont 156 en soins intensifs.

Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral, a précisé que, malhereusement, le pourcentage de tests positifs continuent à augmenter (5,6% à l'échelle nationale). "Il s'agit d'un point gênant: cela signifie une circulation intense du virus dans la population. La tranche d'âge la plus touchée reste les 20-29 ans. On note par contre une stabilisation chez les enfants et les adolescents, ce qui signifie que les contaminations dans les écoles sont limitées", précise-t-il.

Au niveau des provinces, Yves Van Laethem apporte quelques précisions. "La situation reste modérée à Anvers. Par contre, on note des augmentations des contaminations de +60% et +63% dans les provinces du Luxembourg et de Namur. Les cas à Liège et dans le Brabant wallon, deux provinces qui avaient connu une forte augmentation, diminuent."

Si on s'intéresse au nombre de nouveaux cas, "c'est toujours la région bruxelloise qui conduit les choses avec 351 nouveaux cas en moyenne par jour. C'est une augmentation donc de 5% mais qui reste limitée", ajoute l'expert.

© Sciensano

Yves Van Laethem fait part ensuite une inquiétude relative aux personnes de plus de 70 ans et à risque. Il est avéré que les hospitalisations et décès suivent en effet de quelques jours le nombre de contaminations. "Récemment, il est apparu que dans les maisons de repos ou MRS de Bruxelles et en Wallonie, les contaminations ont augmenté. Cela nous inquiète un peu pour le futur de la situation", reconnait-il. 


Rappel des nouvelles règles de quarantaine

En ce qui concerne la quarantaine, Yves Van Laethem rappelle que les règles ont changé depuis ce 1er octobre. "Si vous avez eu un contact étroit, soit plus de 15 minutes à moins de 1,5m avec une personne infectée, vous ne devrez plus être en quarantaine pendant 14 jours mais seulement pendant 7 jours. Ceci est valable si vous faites un test au 5e jour. Ce test est fondamental pour savoir si vous n'êtes pas porteur du virus. Au 7e jour, si le test est négatif et que vous n'avez pas de symptômes, vous quittez cette quarantaine. Si vous ne faites pas de test au 7e jour, la quarantaine reste de l'ordre de 14 jours. Si par contre le test au 5e jour est positif, on quitte alors la notion de quarantaine et on rentre dans la notion d'isolement. Il faut alors s'isoler pendant 7 jours, à compter du jour où le test a été pratiqué."


>>> LIRE AUSSI L'AVIS DES EXPERTS CONCERNANT LES VOYAGES A L'ETRANGER <<<