La situation sanitaire en Belgique se dégrade à nouveau. Alors que le pays avait réussi à reprendre le pas sur les contaminations qui grimpaient, les chiffres (concernant les hospitalisations et les infections) repartent à la hausse depuis une semaine. Si les experts estiment que cette augmentation était prévisible au vu notamment des retours de vacances, ils n'en restent pas moins préoccupés. Steven Van Gucht et Erika Vlieghe ont notamment fait par de leur inquiétude, appelant à un respect incontournable des mesures sanitaires.

Mais la tendance à la hausse concerne-t-elle l'entièreté du pays ? Selon les dernières données communiquées par Sciensano, toutes les provinces belges font état d'une augmentation du nombre cas observés cette dernière semaine (04/09 au 10/09), par rapport à la semaine précédente. C'est la Flandre-Occidentale qui enregistre de la hausse la plus importante (+106%), suivie par la Flandre-Orientale (+82%) et le Brabant wallon (+64%).

© Sciensano


Ce lundi, à l'échelle communale, on retrouve 10 communes bruxelloises parmi les 15 agglomérations affichant le plus grand nombre d'infections, ces 14 derniers jours. Mais c'est Anvers qui occupe toujours la première place du classement avec 839 contaminations rapportées (sur une population de 529.200 habitants) sur la période étudiée. Derrière, se trouvent Bruxelles (304 cas sur 185.100 habitants), Schaerbeek (215 sur 132.800), Molenbeek-Saint-Jean (195 sur 98.000), Gand (192 sur 263.900), Anderlecht (183 sur 120.900), Liège (150 sur 197.200), Ixelles (128 sur 87.600), Charleroi (126 sur 202.700), Uccle (107 sur 84.000), Forest (85 sur 56.600), Namur (82 sur 111.400), Saint-Josse-ten-Noode (81 sur 27.500), Evere (77 sur 42.700), Jette (75 sur 52.700).  

© Sciensano