Depuis le 28 décembre et la vaccination des premiers résidents de maison de repos, plus de 210.000 personnes ont déjà reçu une première dose d'un vaccin anti-coronavirus en Belgique.

Un chiffre qui peut paraître encourageant, quand on rêvait encore d'un vaccin efficace il y a quelques mois. Mais lorsqu'on analyse l'avancée de la vaccination dans d'autres pays du monde, force est de constater que la Belgique est à la traîne.

En effet, avec 1,5 personne vaccinée par 100 habitants, notre plat pays est bien loin derrière Israël, première nation mondiale, qui comptabilise 44,8 personnes vaccinées sur 100 habitants. Dans ce pays du Moyen-Orient, c'est déjà 3,8 millions de personnes qui ont reçu leurs deux doses et sont donc a priori immunisées contre le Covid-19.

Les Emirats Arabes Unis et les Seychelles complètent le top 3 mondial, avec respectivement 26 et 18 personnes vaccinées par 100 habitants. La Belgique, elle, se place en 33e position, juste derrière la Turquie.

En Europe, c'est le Royaume-Uni qui est le pays le plus avancé en termes de vaccination. Plus de 7 millions de Britanniques ont en effet déjà été vaccinées, soit un pourcentage de 10,4 personnes sur 100 habitants. Malte et l'Islande occupent respectivement les secondes et troisièmes places du classement européen (NDLR: de la zone géographique et non pas appartenant à l'UE). La Belgique se classe quant à elle 27e, juste devant le Suède.

Il faut noter que la Belgique a privilégié en premier lieu la vaccination des résidents des maisons de repos et de soins ainsi que du personnel soignant. Ce choix engendre, en début de parcours, une logistique plus lourde à mettre en place. Il est donc logique que des pays qui ont choisi de vacciner en premier lieu un public plus jeune dans des centres spécifiques soient aujourd'hui plus avancés. La Belgique devrait résorber son retard lorsqu'elle passera à la phase où l'ensemble de la population pourra recevoir les précieuses injections, vers mai-juin. Cette échéance est évidemment conditionnée à l'octroi des doses de la part des firmes pharmaceutiques. Cet aspect-là est négocié directement par la Commission européenne. 

Source des chiffres: https://ourworldindata.org/covid-vaccinations