Le président de Sciensano s'est montré optimiste quant au lancement du déconfinement. 


Si le nombre quotidien d'hospitalisations inquiétait les experts le week-end dernier, la tendance a évolué positivement cette semaine. Comme l'a expliqué Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19, lors du point presse de ce jeudi 30 avril, cette donnée fait partie des quatre indicateurs observés pour mettre en place l'Exit Strategy. De même que pour les trois autres, le nombre d'admissions à l'hôpital devra répondre aux attentes des autorités et des experts pour que puissent être enclenchées les différentes phases du déconfinement. Steven Van Gucht, porte-parole interfédéral Covid-19, s'est montré optimiste, même s'il a admis qu'il s'attendait à ce que la diminution du nombre d'hospitalisations "aille plus vite". "Je pense que les magasins pourront rouvrir le 11 mai, a décrété Steven Van Gucht sur VTM. Si les chiffres le permettent et continuent à diminuer, cela devrait être possible. Il faut pour cela redémarrer avec précaution et en respectant les règles le 4 mai."

Au sujet des risques encourus par la population à la suite de la levée de certaines restrictions, le président de Sciensano a également estimé qu'ils pouvaient être maîtrisés. "Avec un peu de créativité et de discipline, nous pouvons limiter ces risques", a expliqué M. Van Gucht sur VTM.

Depuis la présentation de la stratégie de déconfinement, des experts ont insisté sur le fait que la possibilité d'une seconde vague n'était pas à écarter. "Nous allons essayer de tout faire pour éviter ça, a précisé le porte-porte parole interfédéral Covid-19. Je pense que l'identification de nouveaux cas, les tests et le tracing auront leur importance dans notre stratégie pour empêcher une seconde vague."

C'est pourquoi le virologue demande aux Belges de rester sur leurs gardes. "Il faut continuer à tenir compte de la présence du virus dans notre société, a-t-il détaillé. Même si nous allons pouvoir recommencer à faire certaines choses, il faudra quand même les mettre en oeuvre d'une manière différente de celle adoptée d'habitude."