La pandémie de coronavirus a fait, à ce jour, 12.895 morts dans le monde.

Plus de 300.000 cas de nouveau coronavirus ont été recensés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 9h00 GMT. Au moins 300.097 cas d'infection, parmi lesquels 12.895 décès, ont été détectés dans 169 pays et territoires, notamment en Chine (81.054 cas, dont 3.261 morts), berceau de la pandémie, et en Italie (53.578 cas), pays le plus durement touché avec 4.825 morts. Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une hospitalisation

Près d'un milliard de confinés

Plus de 900 millions de personnes dans plus de 35 pays dans le monde sont désormais appelées à rester chez elles par les autorités, selon une base de données tenue par l'AFP. La plupart font l'objet d'un confinement obligatoire, comme en France et en Italie. Les autres sont soumises à un couvre-feu, à des quarantaines ou à des appels non coercitifs à ne pas sortir de chez elles. En Afrique, le confinement devient général en Tunisie, dimanche, ainsi qu'au Rwanda.

ASIE

Couvre-feu total en Irak jusqu'au 28 mars

Les autorités irakiennes ont annoncé dimanche imposer un couvre-feu total dans les 18 provinces du pays au système de santé ravagé, après la mort de 20 personnes du nouveau coronavirus et alors que le nombre de contaminations ne cesse de grimper. Jusqu'ici la moitié des provinces avaient imposé des couvre-feux au niveau local, mais les déplacements sont désormais interdits dans l'ensemble du pays jusqu'au 28 mars, selon une décision de la cellule de crise chapeautée par le ministère de la Santé dont l'AFP a pu consulter une copie. Les établissements scolaires et universitaires ainsi que l'ensemble des aéroports du pays sont également fermés jusqu'au 28 mars, est-il précisé dans le texte.

Dimanche, le ministère de la Santé recensait 233 contaminations à travers le pays mais les chiffres annoncés par les autorités pourraient être bien inférieurs à la réalité car seuls moins de 2.000 tests ont été menés dans ce pays de 40 millions d'habitants, frontalier de l'Iran où le virus a déjà tué près de 1.700 personnes. Pour tenter d'endiguer la vague de contagion, les forces de sécurité irakiennes patrouillent le long de la frontière avec la République islamique pour empêcher les passages illégaux sur les centaines de kilomètres de frontière --officiellement fermés depuis un mois-- que partagent les deux voisins. Les autorités sont également inquiètes d'une possible contamination de masse à la faveur des pèlerinages chiites, dont l'un a encore rassemblé samedi des dizaines de milliers d'Irakiens à Bagdad et ailleurs.

Les plus hautes autorités chiites d'Irak ont déjà interdit prières collectives et rassemblements, mais l'influent leader Moqtada Sadr, lui, appelle toujours ses partisans à prier ensemble et à effectuer les pèlerinages dans les mausolées du pays. Lui qui les avait appelés à ne plus manifester contre les autorités par crainte d'une épidémie a semblé exempter la prière collective de ses interdictions.

L'Iran annonce 129 nouveaux décès, bilan officiel de 1.685 morts

Le ministère de la Santé iranien a annoncé dimanche 129 décès supplémentaires causés par la maladie Covid-19, ce qui porte à 1.685 le bilan officiel de l'épidémie de nouveau coronavirus en Iran, pays parmi les plus touchés avec l'Italie et la Chine. Selon le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, plus de 1.028 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures. Au total, 21.638 personnes ont été testées positives à cette pneumonie virale en Iran, a indiqué M. Jahanpour.

Chine: un cas local, 45 importés

La Chine a fait état dimanche de 46 nouveaux cas de coronavirus, dont un avec contagion sur le sol national, après trois jours consécutif sans cas "local". Le pays d'où était partie en décembre la pandémie mondiale a parmi ses priorités aujourd'hui d'éviter que la maladie (Covid-19) ne revienne sur son sol depuis l'étranger.

Le cas local a été enregistré dans la province méridionale du Guangdong, et a été relié à un cas "importé" de l'étranger, selon les autorités sanitaires locales.

La Chine indique que 314 de ses cas ont été contractés dans un autre pays.

Toute personne entrant en Chine se voit imposer une quarantaine de 14 jours, quel que soit le pays dont elle arrive.

Dans la province du Hubei et à Wuhan, points de départ de l'épidémie, le retour à une vie quotidienne normale ne se fait que petit à petit. Il n'y avait dans cette région aucun nouveau cas recensé dimanche.

Plus de 250.000 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus dans le monde, et plus de 11.000 en sont mortes.

Couvre-feu d'une journée en Inde

Les 1,3 milliard d'habitants que compte l'Inde observaient ce dimanche un couvre-feu d'une journée à l'échelle nationale visant à contrôler la propagation du nouveau coronavirus alors même que les cas positifs dépassent désormais le chiffre de 300. Le Premier ministre Narendra Modi avait appelé jeudi au "Janata Curfew" (couvre-feu public, en hindi) ou à une quarantaine auto-imposée à partir de 7h00 (2h30 heure belge) et jusqu'à 21h00 (16h30 HB) pour briser la chaîne des infections et évaluer la capacité de l'Inde à lutter contre la pandémie.

Une interdiction de tout vol international pour une semaine est également entrée en vigueur dimanche.

Le nombre d'infections a bondi au cours des derniers jours à 315, un record quotidien étant établi samedi avec 79 nouveaux cas, selon le ministère fédéral de la Santé. Quatre personnes sont déjà décédées.


Singapour déplore ses premiers morts

Singapour a fait état samedi de ses deux premiers morts du Covid-19. Les patients décédés sont une Singapourienne de 75 ans et un Indonésien de 64 ans, a annoncé le ministre de la Santé de la Cité-Etat asiatique.

La Thaïlande a confirmé 89 nouvelles contaminations au Covid-19, troisième record journalier cette semaine. Le pays compte pour l'instant 411 cas.

Le Pakistan suspend tous les vols internationaux.

EUROPE

L'Italie, pays le plus touché d'Europe, arrête toutes les activités de production non indispensable pour garantir l'approvisionnement de biens essentiels, et durcit les règles du confinement avec fermeture de tous les espaces verts.

En France, restrictions supplémentaires de la circulation et couvre-feu dans plusieurs villes du sud.

La Suisse interdit tout rassemblement de plus de cinq personnes.

La Roumanie interdit l'accès à son territoire à la plupart des étrangers.


L'Espagne enregistre 394 morts en 24 heures

Le gouvernement espagnol va demander au parlement la prolongation du confinement strict jusqu'au 11 avril pour lutter contre la pandémie qui a déjà fait 1.720 morts, a annoncé dimanche le Premier ministre Pedro Sanchez.

Le nombre de morts en Espagne a augmenté de 394 ces dernières 24 heures, en hausse de près de 30%, portant le total à 1.720 depuis le début de la pandémie de coronavirus, a annoncé dimanche le ministère de la Santé. Le nombre de cas confirmés a grimpé de 3.646 de samedi à dimanche pour atteindre 28.572, alors que le second pays d'Europe le plus touché augmente ses capacités de test. 2.575 patients ont été déclarés guéris mais 1.785 personnes sont en soins intensifs.

L'Allemagne veut interdire les rassemblements de plus de deux personnes

Le gouvernement fédéral et les Länders allemands prévoient d'interdire tous les rassemblements de plus de deux personnes afin d'endiguer la pandémie de Covid-19. La chancelière allemande Angela Merkel et les responsables locaux ont convenu de la mesure lors d'une conférence téléphonique ce dimanche.

Des exceptions sont toutefois prévues pour les familles et les gens vivant sous un même toit.

La propagation s'accélère au Royaume-Uni, les plus fragiles priés de se confiner

La propagation du Covid-19 "s'accélère" au Royaume-Uni, où le gouvernement a demandé dimanche aux 1,5 million de personnes les plus fragiles vivant en Angleterre de rester confinées chez elles trois mois. "Les chiffres sont très frappants, et ils s'accélèrent. Nous ne sommes qu'à quelques semaines - deux ou trois - de l'Italie. Les Italiens ont un superbe système de santé. Et pourtant, leurs médecins et infirmières ont été complètement dépassés par la demande", a prévenu le Premier ministre Boris Johnson dans un message au pays.

Il a appelé ses compatriotes à un "effort national collectif", pour ralentir la diffusion du virus, qui a fait 233 morts dans le pays, faute de quoi, le service public de santé "sera submergé de la même manière", a-t-il averti.

Le gouvernement, qui avait déjà demandé aux Britanniques d'éviter tout contact ou déplacement "non essentiel", a pressé dimanche les personnes les plus fragiles de ne plus sortir de chez elles pendant au moins trois mois.

"Jusqu'à 1,5 million de personnes en Angleterre identifiées par le NHS (service de santé public) comme présentant un haut risque de maladie grave si elles contractent le coronavirus devront rester chez elles pour se protéger", a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

Le nouveau gouvernement slovaque prête serment, masques aux visages

Visages recouverts de masques de protection et mains gantées, le nouveau gouvernement slovaque a prêté serment samedi, devant la présidente du pays touché comme tous les pays européens par la pandémie du coronavirus Covid-19. La lutte contre ce virus et la corruption endémique doivent être prioritaires pour ce gouvernement de la coalition quadripartite de centre-droit du Premier ministre Igor Matovic.

La Grèce en confinement général à partir de lundi

La Grèce passera en confinement général à "partir de lundi" afin de tenter d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé dimanche le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

"J'ai donné l'ordre que toute action adéquate soit prise afin d'appliquer l'interdiction de tout mouvement inutile à travers le pays", a indiqué le chef du gouvernement lors d'un message télévisé adressé à la nation, alors que la Grèce a enregistré jusqu'à présent 530 cas de coronavirus et 13 morts.


179 décès au total aux Pays-Bas

Cent septante-neuf personnes sont décédées des suites du coronavirus aux Pays-Bas à ce jour, selon un nouveau bilan communiqué. Durant la seule journée de samedi, 43 personnes nouvelles sont mortes du Covid-19, rapporte dimanche le Rijksinstituut voor Volksgezondheid en Milieu (RIVM). L'âge des défunts va de 57 à 97 ans.

On dénombre aussi 637 contaminations supplémentaires depuis vendredi, ce qui donne un total de 3.631.

Le gouvernement néerlandais, qui avait opté pour une solution d'"immunisation collective" face à la maladie, se montre toutefois plus pressant envers sa population pour éviter les contaminations. Les chemins de fer néerlandais recommande ainsi à présent au public de ne plus voyager que si cela est strictement nécessaire et de maintenir une distance d'1,5m au moins avec tout autre voyageur. Les Néerlandais ont également tous reçu un message sur le téléphone portable les priant instamment de rester chez eux.

Premier décès en Finlande

La Finlande a annoncé samedi un premier décès lié au coronavirus, un vieil homme qui a succombé vendredi à la Covid-19. L'Institut finnois de la santé et du bien-être (THL) n'a pas fourni plus de détails au sujet de ce patient, décrit comme "âgé" et vivant dans la région d'Helsinski, la capitale.

AMERIQUE

Le Salvador ordonne 30 jours de confinement obligatoire

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a ordonné samedi le confinement obligatoire à domicile pour 30 jours afin d'empêcher la propagation du coronavirus dans ce pays d'Amérique centrale, qui compte trois malades pour aucun décès. "A partir de ce soir, à partir d'aujourd'hui, nous avons décidé de décréter une mise en quarantaine complète au domicile sur le territoire national pendant 30 jours", a déclaré M. Bukele dans un message sur la chaîne nationale.

Il a précisé que des exceptions concernent l'acquisition de denrées alimentaires et dans des secteurs clés seraient mises en place.

Aux Etats-Unis , 30% de la population est placée, à des degrés différents, en confinement, notamment à New York, Los Angeles et Chicago. Le vice-président américain Mike Pence et son épouse Karen ont été testés négatifs au coronavirus, a annoncé samedi la porte-parole de la vice-présidence, Katie Miller.

En Amérique latine, la Colombie passera en confinement obligatoire mardi soir tandis qu'en Bolivie - où l'élection présidentielle prévue le 3 mai a été reportée - le gouvernement a mis le pays en quarantaine à partir de dimanche. Au Brésil , l'Etat de Sao Paulo sera en quarantaine pendant quinze jours à compter de mardi. Le pays entier va les fermer à partir de lundi aux ressortissants en provenance d'Europe, d'Australie et de plusieurs pays asiatiques.

Couvre-feu imposé en Haïti , en République dominicaine voisine.

Cuba va refouler à partir de mardi les touristes, renonçant à une source cruciale de devises.

OCEANIE

L'Australie renforce ses mesures contre la propagation du virus

L'Australie a annoncé dimanche un plan d'aide de 35,5 milliards d'euros pour les entreprises et citoyens fragiles face aux répercussions économiques de la pandémie de coronavirus, alors que les habitants ont été priés de ne plus se déplacer à l'intérieur du pays. Au total, le montant des aides annoncées pour tenter d'éviter d'amortir l'impact du ralentissement économique s'élève à 189 milliards de dollars australiens (102 milliards d'euros), soit près de 10% du PIB. "Ces circonstances extraordinaires exigent des mesures extraordinaires et nous sommes confrontés à un défi mondial sans précédent", a déclaré le ministre des Finances Josh Frydenberg.

Les petites entreprises et les organismes à but non lucratif percevront des aides directes pouvant atteindre près de 54.000 euros. Le montant des indemnités chômage sera temporairement doublé. Et les retraités défavorisés et allocataires sociaux recevront un chèque de 750 dollars australiens (environ 400 euros). Le pays semble être sur le point d'entrer en récession en raison des conséquences de cette pandémie, après 29 ans de croissance économique record. L'Australie a enregistré plus de 1.200 cas de Covid-19 qui a fait sept morts. Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré dimanche que son gouvernement déconseillait les voyages non indispensables. Il a cependant précisé que les déplacements liés au travail, au transport de denrées essentielles et aux missions humanitaires pouvaient se poursuivre.

Les habitants ont été priés d'annuler tout projet de voyage jusqu'aux vacances scolaires de Pâques. "Des mesures plus strictes seront prises et appliquées dans des régions plus spécifiques", a mis en garde le Premier ministre.

AFRIQUE

Le Rwanda a annoncé samedi le confinement de sa population et la fermeture des frontières pour endiguer l'épidémie de coronavirus, parmi les mesures les plus drastiques prises en Afrique subsaharienne, une région au système de santé fragile où le nombre d'infections ne cesse de grimper.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est inquiétée à plusieurs reprises ces derniers d'une poussée de la pandémie sur le continent africain, dont les systèmes de santé manquent cruellement de moyens.

Six décès ont été enregistrés jusqu'à présent en Afrique subsaharienne: trois au Burkina Faso, un au Gabon, un sur l'île Maurice et un en République démocratique du Congo, à Kinshasa.

Et malgré les interdictions de rassemblements, les fermetures d'écoles, de bars, de restaurants, les restrictions dans les transports aériens notamment, en vigueur dans de nombreux de pays au sud du Sahara, l'épidémie continue d'avancer.

Plus de 500 contaminations avaient été rapportées au 20 mars en Afrique subsaharienne, selon les autorités des divers pays, dont 200 en Afrique du Sud, le plus grand nombre de cas sur le continent.

La Côte d'Ivoire et le Burkina Faso ferment leurs frontières à partir de ce weekend, comme le Rwanda.