Grâce à ce suivi numérique, le patient doit beaucoup moins souvent se rendre en consultation.

À la place, il reçoit ses résultats via l'application gratuite et sécurisée EmERGE, accompagnés d'un message de son médecin. Les ordonnances lui sont envoyées par courrier ou par e-mail. Grâce à l'application, le patient a toujours ses données de santé à portée de main, y compris lorsqu'il se rend chez son médecin traitant. Le système fournit en outre d'autres services, tels qu'un rappel de prise de médicaments, un aperçu des traitements pris ou un rappel de rendez-vous.

Les patients qui sont considérés comme stables sur la base des résultats de laboratoire sont éligibles pour l'application. "Le patient séropositif gagne du temps et économise sur ses frais de transport. De son côté, le médecin traitant a plus de temps pour les cas compliqués", fait valoir le Dr. Ludwig Apers, de l'IMT. "L'application a également fait ses preuves au moment du confinement lié au Covid-19. Lorsque les visites à la clinique ont été réduites au minimum, nous sommes restés en contact avec nos patients par le biais de cette l'application."

Grâce aux antirétroviraux de plus en plus performants, le VIH est devenu, en Belgique, une infection chronique qui, selon l'IMT, nécessite de nouvelles méthodes de suivi. Le projet pilote a montré que ce suivi à distance est très apprécié par les patients VIH et n'a pas d'impact négatif sur la qualité des soins.