À l'ordre du jour figure une éventuelle stratégie d'injection unique pour les personnes qui ont déjà été infectées par le coronavirus et qui ont développé des anticorps. Cette information des journaux Mediahuis a été confirmée à Belga. Diverses études ont montré que les personnes possédant des anticorps sont déjà suffisamment protégées après une seule injection d'un vaccin contre le coronavirus. Aux Pays-Bas, le Conseil de la santé a déjà décidé de n'administrer qu'une seule dose aux personnes qui ont eu le Covid-19 au cours des six derniers mois, car elles ont encore des anticorps dans le sang pendant au moins six mois.

En Belgique, le Conseil supérieur de la santé se penchera sur la question jeudi après-midi. "Cela ne signifie pas qu'une décision sera prise aujourd'hui", précise la porte-parole Sofie Verdoodt. Une décision positive pourrait en tout cas signifier une accélération de la campagne de vaccination, mêmes si les détails pratiques et logistiques ne sont pas encore connus.

Autres points à l'ordre du jour ce jeudi: la vaccination des femmes enceintes et la séquence de vaccination de la prochaine phase seront également discutées, selon la porte-parole.