Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, il y en a qui se sont mis à relire "La Peste", de Camus. Et d'autres, nombreux, qui se sont plongés dans “End of Days”, l'ouvrage de Sylvia Browne, médium autoproclamée, paru en 2008. Si ses prédictions ont suscité quelques controverses et ont été souvent erronées par le passé, celle-ci reste étonnante. 

Répondant à de nombreuses questions dont celle de savoir ce qui va se passer dans les 50 prochaines années, elle écrit ce passage : "Vers 2020, une maladie grave de type pneumonie se répandra dans le monde entier, attaquant les poumons et les bronches et résistant à tous les traitements connus. Presque plus déconcertant que la maladie elle-même sera le fait qu'elle disparaîtra soudainement dès son arrivée, attaquera à nouveau dix ans plus tard puis disparaîtra complètement".

Voilà qui a de quoi troubler...

Depuis que Kim Kardashian a publié cet extrait sur les réseaux sociaux, cette étrange prédiction a été partagée plusieurs milliers de fois sur Twitter.

Et depuis, l'ouvrage se vend comme des petits pains à tel point que, depuis vendredi dernier, il se trouve dans le top 10 des livres les plus vendus aux Etats-Unis et au Royaume-Uni.

La maison d’édition britannique Little, Brown Book Group, a même promis qu’il serait réimprimé. Un succès posthume pour Sylvia Browne, qui est décédée en 2013.