Du nouveau contre le méningocoque

Parce que, en quelques heures, elle est capable de tuer un enfant en bonne santé, la méningite à méningocoque terrifie

avec raison. En Belgique, l'incidence de la méningite et de la septicémie à méningocoques a augmenté, passant de 1 cas pour 100.000 habitants en 1991 à 3 pour 100.000 en 1999. L'an dernier, 267 cas ont été rapportés, dont 13 mortels.

Touchant prioritairement les jeunes enfants de moins de 4 ans ainsi que les grands adolescents, la transmission s'opérant par contact direct notamment par le biais des sécrétions du nez et de la gorge des personnes infectées, la méningite à méningocoques du groupe AC peut toutefois être évitée par la vaccination. Alors que les vaccins jusqu'ici disponibles en Belgique n'étaient actifs qu'à partir de l'âge de deux ans, le premier vaccin conjugué contre les infections à méningocoques du groupe AC fera son entrée dans nos officines à partir du 15 janvier. Distribué par AHP Pharma Wyeth-Lederle et vendu au prix de 1.673 FB l'injection (non remboursé), ce vaccin présente deux avantages: d'une part, il permet de stimuler le système immunitaire du nourrisson dès l'âge de 2 mois; d'autre part, il crée une mémoire immunitaire chez les personnes de tout âge assurant ainsi une protection à long terme. Le Conseil supérieur d'hygiène considère que le vaccin anti-méningocoque AC conjugué peut être recommandé en prophylaxie primaire. (L.D.)

© La Libre Belgique 2000