Une femme de 75 ans enceinte pendant 46 ans

Une Marocaine de 75 ans, Zahara Boutaleb, a porté un foetus de près de 4 kilos pendant 46 ans et c'est seulement en juillet dernier que sa grossesse - d'une durée inégalée à ce jour - a été découverte quand elle est venue consulter à Rabat pour des "lourdeurs au ventre".

Une Marocaine de 75 ans, Zahara Boutaleb, a porté un foetus de près de 4 kilos pendant 46 ans et c'est seulement en juillet dernier que sa grossesse - d'une durée inégalée à ce jour - a été découverte quand elle est venue consulter à Rabat pour des "lourdeurs au ventre".

Une ouverture chirurgicale de la paroi abdominale a permis au Pr Ouazzani Taibi, chef du service de gynécologie-obstétrique de la maternité du CHU de Rabat, de la délivrer du foetus, transformé en fossile, qu'elle portait.

La patiente s'était présentée pour la première fois en 1956 dans un hôpital marocain, mais "faute de moyens techniques performants à l'époque, la grossesse n'avait pas été décelée", expliquent les médecins qui ont procédé à la délivrance.

Selon ces derniers, la grossesse a suivi son cours normal et ce n'est qu'au bout des neuf mois de gestation que la mort du foetus est intervenue. Au cours des années, le foetus s'est ensuite fossilisé et s'est trouvé enveloppé dans une coque de calcaire produit par l'organisme de sa mère.

Cet "isolant naturel" a permis au foetus momifié de séjourner dans le ventre de sa mère sans nuire à sa santé, explique la revue marocaine L'Evénement Médical qui va consacrer un dossier à cette grossesse, "la plus longue" connue à ce jour.

Le foetus pesait 3,7 kg, ce qui selon les médecins marocains constitue aussi un autre "record". En effet, dans les cas de grossesse abdominale, les foetus ne dépassent généralement pas le premier trimestre de gestation et leur poids oscille entre 600 et 700 grammes.

La grossesse abdominale subie par cette patiente est une des formes de la grossesse extra-utérine. Elle se caractérise par le fait que l'oeuf issu de la fécondation va se nicher et se développer dans la cavité abdominale et non dans l'utérus. Ces grossesses se traduisent souvent par des malformations du foetus et par un fort taux de mortalité, de la mère et de l'enfant.