5 étapes vers l’acceptation

La psychiatre Elisabeth Kübler-Ross, pionnière de l’approche des soins palliatifs et citée par Nicole Delhalle au cours de son intervention, décrit le deuil comme un processus en cinq étapes.

La psychiatre Elisabeth Kübler-Ross, pionnière de l’approche des soins palliatifs et citée par Nicole Delhalle au cours de son intervention, décrit le deuil comme un processus en cinq étapes.

Le choc et le déni: phase où les émotions semblent pratiquement absentes. C’est en quittant ce stade que la réalité de la perte commence à s’installer.

La colère: la personne est confrontée à l’impossibilité d’un retour à la situation dont elle doit faire le deuil.

Le marchandage: phase des négociations, des chantages utilisant la situation ou l’un de ses aspects.

La dépression: grande tristesse, détresse, remises en question.

L’acceptation: la dernière phase. Celle pendant laquelle l’endeuillé reprend le dessus. La réalité est beaucoup mieux comprise et acceptée. La vie peut être réorganisée en fonction de la perte à présent intégrée.

Les cinq phases peuvent être linéaires mais les retours en arrière avant de recommencer à avancer et/ou les enchaînements atypiques ne sont pas rares.