Les émissions de CO2 reculent grâce à la crise

Les émissions de gaz à effet de serre ont reculé en raison de la récession, offrant au monde une occasion de rompre avec la croissance basée sur les énergies fossiles, indique un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publié par le Financial Times de lundi. L’impasse du capitalismeVers notre dossier Planète

AFP
Les émissions de CO2 reculent grâce à la crise
©EPA

Les émissions de gaz à effet de serre ont reculé en raison de la récession, offrant au monde une occasion de rompre avec la croissance basée sur les énergies fossiles, indique un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) publié par le Financial Times de lundi.

La baisse des émissions de CO2, enregistrée en 2008, est la plus importante des 40 dernières années et dépasse celle survenue lors de la crise de 1981, selon un extrait d'un rapport que doit publier l'AIE en novembre et cité par le FT. "Nous avons une nouvelle situation, avec des modifications de la demande énergétique et le report de nombreux investissements énergétiques" (basés sur les énergies fossiles), a déclaré au FT l'économiste en chef de l'AIE, Fatih Birol.

"Cela n'a de sens que si nous pouvons saisir cette opportunité unique, (en signant) un accord à Copenhague", où une conférence internationale sur le climat se réunira du 7 au 18 décembre. Cette réunion a pour but de conclure un accord devant entrer en vigueur à l'expiration de la première phase du Protocole de Kyoto en janvier 2013, afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre.

"Nous espérons qu'un accord à Copenhague donnera le signal en vue de nouveaux investissements durables. Si nous passons à côté de cette opportunité, amener le monde sur le chemin d'une énergie durable sera beaucoup plus cher et donc plus difficile", a ajouté M. Birol.