Voici à quoi ressemblera l’homme en 3012...

Un quadruple menton, un petit pois dans la boite crânienne, des rides en pagaille… Le tabloïd britannique The Sun s’est amusé à imaginer l’homme de 3012, à partir de projections scientifiques .

Voici à quoi ressemblera l’homme en 3012...
©D.R.
Rédaction, la Dernière Heure

Un quadruple menton, un petit pois dans la boite crânienne, des rides en pagaille… Le tabloïd britannique The Sun s’est amusé à imaginer l’homme de 3012, à partir de projections scientifiques . S’appuyant sur les prédictions de plusieurs experts , le tabloïd The Sun a dessiné le portrait-robot de notre descendance, dans 1.000 ans.

Verdict : en 3012, on sera tous très moches. “Finis les Brad Pitt, Johnny Depp et autres George Clooney. Envolées Monica Bellucci, et Shakira. Nos descendants seront bien loin des canons de la beauté actuels” , note justement l’Express , qui reprend l’article du quotidien britannique. À quoi allons-nous, précisément, ressembler ?

“Des cerveaux plus petits, plus de rides et moins de dents” , titre The Sun …

La taille

Nous serons plus grands, grâce aux progrès de la médecine et de l’alimentation. Jusque-là, rien d’anormal : en moyenne, un Américain mesure 2,54 cm de plus que son père (ou son grand-père) qui vivait en 1960.

Le cerveau

Nous aurons de plus petits cerveaux, parce que certaines fonctions, comme la mémoire, sont désormais prises en charge, en grande partie, par des ordinateurs. “Les images de science-fiction montrent les humains du futur avec des cerveaux énormes, mais les gros cerveaux ne sont forcément les meilleurs” , note Chris Stinger, du Museum d’histoire naturelle de Londres.

Les testicules

Si la fertilité masculine continue à décliner, les mâles de l’espèce humaine auront de plus petits testicules. Sans commentaire.

Les yeux

Ils seront plus grands, pour compenser la taille de nos bouches qui seront, elles, plus petites. “La communication reposera sur les expressions du visage et le mouvement des yeux” , affirme un chercheur de l’université de Lancaster, Cary Cooper.

Les dents

Moins de quenottes, puisque la nourriture, plus souple, ne nous demandera pas de mâcher pendant des heures.

Les poils

Développement du chauffage central et vêtements chauds veulent dire moins de poils, affirme encore The Sun .

Les rides

Plus de rides, parce que nous passons déjà un temps fou à scruter nos téléphones, nos écrans et autres tablettes…

Pas de panique, nous pauvres lecteurs de cet article, seront tous bel et bien morts en 3012…

Sur le même sujet