Manger du chocolat pour lutter contre la toux

En plus d'être bon pour le moral, de servir d'antistress et d'antioxydants, le chocolat possèderait une nouvelle vertu. Mais en quelle quantité faut-il le consommer pour que cela soit efficace?

Pierric Brison (st)
Manger du chocolat pour lutter contre la toux
©Jean-Luc Flémal

Votre toux chronique vous dérange ? Mangez du chocolat noir tous les jours ! D'après une étude réalisée par la Cough Clinic de Hull en Grande-Bretagne, la théobromine permettrait d'apaiser la toux. Bonne nouvelle, cette molécule se trouve en grande quantité dans le chocolat noir, notamment. Selon cette étude, une barre de chocolat noir par jour serait suffisante pour faire effet.

La toux est une réaction utile. "Elle sert à dégager les voies aériennes et évite notamment que des objets étrangers ne viennent tomber dans les bronches", explique Le Figaro qui publie les conclusions de cette étude. «On considère souvent la toux comme un mal banal et peu grave, mais quand elle devient persistante, c'est-à-dire qu'elle résiste aux traitements pendant plus de deux semaines, elle peut devenir un véritable handicap », assure le Professeur Alyn Morice. « Certaines personnes ont des crises qui les font tousser plus de 100 fois par heure, ce qui rend impossible toute vie sociale, comme aller au cinéma ou au théâtre et entraîne des troubles très gênants comme l'incontinence.» La toux touche près d'une personne sur dix. Il s'agit donc d'une problème important.

Certaines personnes souffrent d'hypersensibilité de la trachée. Dans ce cas, les quintes de toux sont très fréquentes (inhalation de fumée, poussière, parfum, par exemple). «Pour un tiers de ces personnes hypersensibles, nous avons un traitement à base de morphine qui donne de bons résultats, mais cela ne marche pas pour tout le monde», ajoute le professeur britannique.

Dans ce cas, le chocolat peut s'avérer utile. La théobromine diminue en fait l'occurrence du réflexe qui provoque la toux. La clinique britannique a effectué une étude sur 288 patients. «La plupart des médicaments contre la toux vendus sans ordonnance ne font pas mieux qu'un placebo, même s'il ne faut pas sous-estimer l'effet placebo, qui est assez important contre le phénomène», analyse le professeur Alyn Morice.

Sur le même sujet