Une Xbox pour pacemaker? Les jeux vidéo à la rescousse des cardiologues

Deux étudiants de l'université de Hasselt ont utilisé la technologie de la console de jeux Xbox pour permettre aux cardiologues de parcourir des images radiographiques grâce à un simple mouvement de main. Les médecins de l'hôpital de Genk ont montré de l'intérêt pour cette méthode, indique jeudi l'université.

Une Xbox pour pacemaker? Les jeux vidéo à la rescousse des cardiologues
©reporters
AFP

Deux étudiants de l'université de Hasselt ont utilisé la technologie de la console de jeux Xbox pour permettre aux cardiologues de parcourir des images radiographiques grâce à un simple mouvement de main. Les médecins de l'hôpital de Genk ont montré de l'intérêt pour cette méthode, indique jeudi l'université. 

Positionner les cathéters dans le coeur et les artères coronaires des patients est un travail de précision pour les cardiologues. Ils disposent d'ailleurs de nombreux clichés radiologiques et de films pour les aider dans cette tâche mais ce spécialiste, comme les autres chirurgiens, doit rester entièrement stérile. Il est donc assisté par une infirmière qui lui prépare les images, les regarde, les agrandit au besoin etc., ce qui représente une lourde tâche.

C'est pourquoi Robin Agten et Bart Suelze, deux étudiants ingénieurs industriels de l'université de Hasselt ont développé une méthode pour simplifier certains aspects du métier. Ils ont ainsi adapté le logiciel Windows Kinect, présent dans les consoles de jeux Xbox, pour permettre aux cardiologues de pouvoir se diriger sur les films et les photos d'un simple mouvement de main. Avec cette technique, effectuer un mouvement de gauche à droite avec la main gauche signifie par exemple 'rembobiner'.

Une autre équipe d'étudiants souhaite à présent approfondir la méthode de sorte que d'autres chirurgiens ou infirmiers puisse l'utiliser en salle d'opération. Le projet "Waving at the heart" a déjà retenu l'attention des médecins de l'hôpital de Genk, qui sont prêts à apporter leur aide au développement de cette découverte.

Sur le même sujet