Faute de (bonne) vue, les autres sens sont en éveil

Des enfants aveugles et malvoyants ont participé à une expérience interactive et sensorielle, dans les coulisses du spectacle équestre "Cavalia". L’occasion pour eux de toucher, d’entendre, de goûter et de sentir un monde qu’ils ne sont pas toujours capables de bien voir. Reportage.

Reportage>Laurence Dardenne
des enfants aveugles et malvoyants a la rencontre des chevaux de Cavalia
des enfants aveugles et malvoyants a la rencontre des chevaux de Cavalia ©Christophe Bortels
De l’équitation, Lauréline (13 ans) en fait un samedi sur deux à Floreffe. Les chevaux, donc, elle connaît. Leur odeur, leur douceur, leurs bruits…,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité