Oui, la cigarette électronique aide à arrêter de fumer

C'est en tout cas ce qu'affirment des chercheurs belges dans une récente étude publiée dans le "Journal international de recherche environnementale et de santé publique".

Belga
Oui, la cigarette électronique aide à arrêter de fumer
©Bauweraerts D

Selon une nouvelle étude belge, dont fait écho Le Soir mercredi, plus de 4 fumeurs sur 10 ont stoppé ou fortement diminué leur consommation de tabac grâce à la cigarette électronique de deuxième génération, censée délivrer un meilleur taux de nicotine. Mais les résultats suscitent la controverse. L'étude des chercheurs des universités de Leuven et d'Anvers, publiée dans le "Journal international de recherche environnementale et de santé publique", conclut que 44% des utilisateurs de cette cigarette atteignent, après 8 mois, soit l'abstinence complète, soit la réduction de plus de 50% de la consommation de cigarettes "conventionnelles".

Les chercheurs reconnaissent néanmoins que leur étude ne porte que sur un nombre réduit de fumeurs (48) et que des études plus longues et sur un nombre plus important de patients sont nécessaires.

Pour la Fondation contre le cancer le chiffre de 44% est très surfait "puisqu'il cumule les arrêts et les réductions de consommation. Et réduire la consommation de tabac n'apporte aucun bienfait en termes de santé et d'espérance de vie".


Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...