Quand le cancer coupe l’appétit

La dénutrition est un problème fréquent chez les patients ils sont cancéreux : de 40 à 50 % sont concernés. Or, elle a un impact sur la toxicité des traitements, la qualité de vie et même le pronostic global. A l’hôpital de jour de l’Institut Bordet, une borne informatique a été testée pour faciliter le dépistage.

Laurence Dardenne
Quand le cancer coupe l’appétit
Dans un couloir du huitième étage - celui de l’hôpital de jour - de l’Institut Jules Bordet à Bruxelles, face à la salle d’attente qui ne désemplit pas, trône une borne informatique. Pendant onze semaines,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité