Les régimes miracles contre le cancer existent-ils réellement?

rédaction en ligne
Les régimes miracles contre le cancer existent-ils réellement?
©Photo News

"Ces 10 aliments qui vous protègent du cancer", "La nutrition anti-cancer", "Top 7 des aliments cancérigènes". Sur la toile, les articles établissant un lien entre certains régimes et la maladie sont nombreux. Adopter un régime spécifique peut-il réellement prévenir le cancer? Et au contraire, certains aliments sont-ils dangereux?

Selon les oncologues irlandaises Ruth Kilcawley et Fiona Roulston, des gens pourtant bien intentionnés véhiculent des informations erronées sur Internet. "Si vous entrez 'nutrition' et 'cancer' dans Google, vous obtiendrez environ 123 millions de résultats. Avec autant d’informations contradictoires, les patients sont accablés et confus, dans une période qui est déjà très stressante pour eux", explique Roulston au Guardian.

Gare au sucre

Le sucre est notamment un aliment sur lequel les chercheurs adorent se contredire. On le sait, manger gras et sucré n'est évidemment pas idéal pour notre santé, mais se priver de glucose peut-il réellement ralentir le développement de la maladie?

C'est en tout cas ce qu'avance Thomas Seyfried, un éminent chercheur dans le domaine, au Boston College, aux États-Unis. D'après ses recherches, adopter un régime cétogène – c'est-à-dire pauvre en sucre - peut "remplacer la chimiothérapie et les radios pour pratiquement tous les cancers".

Pourtant, d'autres études prouvent le contraire. Le docteur Timothy Loynihan, spécialiste du cancer à la clinique de Mayo, qualifie cette information de "mythe". "Le sucre ne fait pas grandir le cancer. Toutes les cellules, même celles qui ont trait à la maladie, utilisent du glucose pour l’énergie. Mais donner plus de sucre aux cellules cancéreuses n’accélère pas leur croissance; tout comme leur enlever le sucre ne la ralentit pas non plus", explique-t-il sur le site de la clinique.

Un groupe de scientifiques néerlandais a également analysé l'alimentation de près de 120.852 personnes, suivies durant un peu plus de onze ans. Les résultats de leurs recherches "ne supportent pas l’hypothèse selon laquelle un régime au fort taux de sucre est associé à un risque supérieur de cancer du colon".

La viande rouge

La viande rouge fait également partie de ces aliments régulièrement pointés du doigt. Certains travaux avancent même une faible corrélation entre la consommation de viande rouge, et le cancer du colon, sans pour autant en être la cause.

Le véganisme, lui aussi parfois présenté comme un régime miracle, n'est pas non plus la solution, puisqu'il peut résulter en un déficit de vitamine D ou de calcium. "Les restrictions alimentaires ne sont pas recommandées pendant le traitement du cancer", explique Roulston. "Les conséquences négatives se remarquent surtout par une perte de muscles accélérée. Ce qui rend le patient moins apte à supporter un traitement", ajoute Kilcawaley.

Enfin, prenez garde aux compléments alimentaires censés améliorer votre état de santé, qui pourraient en fait interférer avec votre traitement. Le Memorial Sloan Kettering Cancer Centre a récemment publié une liste des médicaments susceptibles d'avoir des effets dangereux. Ces "super-aliments" ne sont rien d'autre que des produits issus du marketing, et non pas des remèdes naturels miracles.