Dépister Alzheimer avant les pertes de mémoire pour pouvoir prévenir: un espoir

Dossier réalisé par Laurence Dardenne
Mise au point d'un patient ORL
Mise au point d'un patient ORL
A défaut de pouvoir traiter cette maladie, certains chercheurs explorent les voies du dépistage. Le Dr Bernard Hanseeuw, neurologue à St-Luc travaille dans l’imagerie des phases précoces. Il espère pouvoir un jour prévenir cette dégénérescence. Dire que l’on va traiter la maladie d’Alzheimer reviendrait à affirmer que l’on va réparer un cerveau qui a été détruit, ce qui paraît extrêmement difficile. Le plus grand espoir pour traiter cette pathologie serait de pouvoir la prévenir, en l’occurrence intervenir avant que les pertes de mémoire ne surviennent. Mais...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité