La Belgique n'est pas prête pour les applis santé : les raisons en 6 points

Ce vendredi, le Sénat doit adopter un rapport sur la santé mobile. Sa conclusion : elle offre de nombreuses possibilités, mais les Belges ont encore du travail. La législation est inadaptée; les risques nombreux; les compétences insuffisantes.

Laurent Gérard
Ce vendredi, le Sénat doit adopter un rapport sur la santé mobile. Sa conclusion : elle offre de nombreuses possibilités, mais...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité