Une spin-off de l'UCL fait le pari d'un complément nutritionnel pour prévenir l'obésité

Et voilà franchie une étape supplémentaire - et non des moindres, car incontournable - vers l'élaboration d'un complément nutritionnel visant à prévenir certains facteurs de risque liés au surpoids et à l'obésité! Ce vendredi est en effet annoncée la création d'une co-spin-off de l'Université catholique de Louvain (UCL) et de la Wageningen University (WU) aux Pays-Bas. Objectif avoué et ambitieux: mettre sur le marché, d'ici trois ans, un premier produit à base de la fameuse bactérie intestinale appelée Akkermansia, découverte en 2004 par le Pr Willem de Vos (WU) et dont les effets bénéfiques ont été mis à jour à l’UCL par le Pr Patrice Cani et son équipe. Avec une levée de fond de 13 millions d’euros, récoltés en un an, cette spin-off, baptisée A-Mansia et dirigée par Jean-Christophe Malrieu (CEO), a démarré en force.

Laurence Dardenne
Et voilà franchie une étape supplémentaire - et non des moindres, car incontournable - vers l'élaboration d'un complément nutritionnel visant à prévenir certains facteurs de risque liés au surpoids et à l'obésité! Ce vendredi est en effet annoncée la création d'une co-spin-off de l'Université catholique de Louvain (UCL) et de la Wageningen University (WU) aux Pays-Bas.

Objectif avoué et ambitieux: mettre sur le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet