"Petite nature", "lâcheur", "mauvaise maman"… ou comment injustement culpabiliser les migraineux

"Petite nature", "lâcheur", "mauvaise maman"… ou comment injustement culpabiliser les migraineux
©la semaine de la migraine
Laurence Dardenne
"Petite nature", "Lâcheur", "Mauvaise maman"…, les étiquettes collées sur le front des migraineuses et des migraineux sont injustes, erronées et désastreuses. Elles sont révélatrices d'une manifeste méconnaissance et d'une grande incompréhension. Elles s'avèrent également très culpabilisantes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité