Cette maladie honteuse de la peau qui touche pourtant 1 % de la population

Laurence Dardenne