"Faire rien, ce n’est pas ne rien faire": la fatigue, il ne faut pas la combattre mais l'écouter

Entretien: Laurence Dardenne
CLASH BY NIGHT, Marilyn Monroe, 1952 Reporters / Everett
CLASH BY NIGHT, Marilyn Monroe, 1952 Reporters / Everett ©Reporters / Everett
La fatigue, le plus souvent, on la ressent et on la subit. On la craint, aussi. Ou alors, on la masque, on la combat. Voire on l’ignore....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...