Contenu de partenaire

Manque de défenses naturelles : sans don de plasma, certaines personnes peuvent mourir !

Dans notre pays, plus de 15.000 personnes souffrent d’un manque de défenses naturelles. Otites, pneumonies, sinusites à répétition, infections de la peau et du sang, lésions organiques, pour ces malades, les complications peuvent même être mortelles. C’est grâce au don de plasma que des traitements adaptés existent. Pour sauver des vies, la Croix-Rouge de Belgique lance une grande campagne de sensibilisation au don de plasma.

Ad Operations
Manque de défenses naturelles : sans don de plasma, certaines personnes peuvent mourir !
©croix-rouge

Dans notre pays, plus de 15.000 personnes souffrent d’un manque de défenses naturelles. Otites, pneumonies, sinusites à répétition, infections de la peau et du sang, lésions organiques, pour ces malades, les complications peuvent même être mortelles. C’est grâce au don de plasma que des traitements adaptés existent. Pour sauver des vies, la Croix-Rouge de Belgique lance une grande campagne de sensibilisation au don de plasma.

Savez-vous ce qu'est le plasma?

Tous les jours, notre corps est en contact avec des microbes et des bactéries, des agressions extérieures. Dans le sang, il puise toutes les armes pour les combattre. Mais pour certaines personnes ce système de protection est inefficace. Pour pouvoir simplement vivre comme tout le monde, ces personnes doivent suivre un traitement en vue de renforcer leurs défenses naturelles. Une seule source possible pour ce traitement : le plasma humain.

Le plasma est la partie liquide du sang qui sert au transport des cellules (globules rouges, globules blancs et plaquettes). Il représente 55% du volume sanguin total et est composé d’eau (90%), de sels et de protéines telles que l’albumine (qui agit sur la pression sanguine), les protéines de coagulation (renforcent l’action des plaquettes), les immunoglobulines (défendent l’organisme contre les agents infectieux). A lui seul, il contient tous les composants nécessaires au traitement indispensable des personnes souffrant d’un manque de défenses naturelles.

Comment se passe un don de plasma ?

Le principe est simple : On utilise une technique qui s’appelle l’aphérèse. Cette technique permet d’extraire directement du sang, les éléments que l’on souhaite prélever. Dans le cas présent, seul le plasma sera prélevé. Le donneur conserve donc ses globules rouges et ses plaquettes. Cette technique n’est pas douloureuse. La sensation est la même que pour un don de sang ou une prise de sang. De l’arrivée au départ, il faut prévoir maximum 1h30. Le don en lui-même dure entre 45 et 60 minutes. Etant donné que le don de plasma se fait à l’aide d’un appareil, ce type de don se fait uniquement sur rendez-vous.

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. Le don est supervisé par un personnel médical et infirmier expérimenté et le matériel de prélèvement utilisé (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique. Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant et une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de plasma.

Qui peut donner ?

Tous les donneurs de 18 à 65 ans, en bonne santé et pesant au moins 50 kg, peuvent effectuer un don de plasma. Tous les groupes sanguins sont recherchés. Depuis le 24 Novembre 2018, dans le cadre de la campagne « don de plasma » de la Croix-Rouge de Belgique, plus de 500 donneurs se sont manifestés.

Des donneurs trop peu nombreux

En Belgique, près de 100.000 personnes donnent leur sang chaque année. Mais qu’en est-il du don de plasma ? Savez-vous qu’il faut jusqu’à 130 donneurs par an pour soigner une seule personne souffrant d’un manque de défenses naturelles ? Pour faire face à ce besoin, les donneurs, en Belgique et en Europe, ne suffisent pas. Près de 70 % du plasma utilisé chez nous doit être importé. Notamment des Etats-Unis. La Croix-Rouge lance donc une grande campagne de sensibilisation pour trouver de nouveaux donneurs. Pas loin de 190.000 litres de plasma devront être prélevés sur toute la Belgique en 2019 pour atteindre les objectifs : 50 % d’autosuffisance d’ici 2021.

Vous allez certainement vous défendre sans problème face à une otite ou une sinusite, mais certaines personnes risquent d’en mourir. En donnant votre plasma, vous sauvez de nombreux malades souffrant de déficit immunitaire grave. Vous aidez aussi notamment les personnes hémophiles et les grands brûlés.

Le don de plasma est un geste simple et il change des vies !

Vous souhaitez faire un don de plasma? Rendez-vous sur le site www.donneurdeplasma.be pour découvrir tous les points de collectes.

Besoin d’informations complémentaires ? 0800 92 245 (numéro vert gratuit)

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...