Sous la montagne du Jura, des Belges tentent de percer les mystères de l'Univers

Plus de 200 Belges travaillent au ou avec le Cern, à cent mètres sous la terre franco-suisse. Le plus grand accélérateur de particules au monde et ses détecteurs connaissent actuellement un lifting. Reportage et rencontres avec ceux qui veulent percer les mystères de l’Univers.

Sous la montagne du Jura, des Belges tentent de percer les mystères de l'Univers
©D.R.

Plus de 200 Belges travaillent au ou avec le Cern, à cent mètres sous la terre franco-suisse. Le plus grand accélérateur de particules au monde et ses détecteurs connaissent actuellement un lifting. Reportage et rencontres avec ceux qui veulent percer les mystères de l’Univers.

Avec les montagnes du Jura au sommet enneigé en toile de fond, et sous un ciel bleu pur, le drapeau belge flotte sur l’esplanade des Particules. Toutes les rues avoisinantes portent d’ailleurs des noms de savant ou en lien avec la science. Nous sommes ici au cœur d’une véritable mini-ville dédié à la recherche scientifique, située dans les environs de Genève et construite littéralement au-dessus de la frontière franco-suisse. Et si le Cern, l’organisation européenne

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet