Exploration humaine de Mars : “ce n'est pas la planète B de la Terre. Le faire croire est criminel”

Sur son sol, et en orbite, Mars a accueilli une quarantaine de missions - dont environ la moitié couronnée de succès -. A quand les humains? On en est vraiment loin. Même si les missions telles que Perseverance préparent en quelque sorte le terrain.

Mars a été la destination d’une quarantaine de missions, dont environ la moitié couronnée de succès. A quand des humains sur son sol? On en est vraiment loin. Même si les missions telles Perserverance préparent en quelque sorte le terrain. “Tout ce qui améliore la connaissance de Mars prépare l’arrivée de l’homme sur Mars, entame Michel Viso, l’exobiologiste du Cnes (agence spatiale française). Pour les missions habitées, il faut connaître le vent, la température, la poussière, les niveaux de radiation, les risques que cela peut provoquer... Et sur le rover Perseverance, il y a en outre une expérience pour évaluer une technique qui pourrait être utilisé par les humains sur Mars. Il s’agit d’une technique de production d’oxygène à partir du gaz carbonique martien. Il faut savoir que l’atmosphère martienne est faite à 96 % de gaz carbonique...”

L’expert de l’agence spatiale française
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet