Le premier atterrissage martien de la Belgique est reporté à 2022

La Belgique - et l’Europe - aurait dû être de la partie dans cette échappée juilletiste vers Mars. La mission des agences spatiales européenne et russe ExoMars, avec l’instrument belge LaRa, aurait dû aller forer le sol martien. Ce qui aurait constitué le premier atterrissage belge sur Mars est reporté à 2022.

“Bien sûr, nous sommes très déçus, avoue Véronique Dehant (Observatoire royal de Belgique), qui supervise LaRa. Mais on est aussi rassurés. C’est mieux de s’assurer que la mission réussisse, car on sait que prendre des risques en spatial, cela ne marche pas.” Les questions posées par ExoMars resteront toujours à la pointe dans deux ans, continue Véronique Dehant. “ExoMars a pour but de faire un forage à 2 mètres de profondeur, et cela
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet