Pour ramener des échantillons de Mars sur Terre, le système robotique le plus complexe jamais construit

Le lancement du robot mobile américain Perseverance, ce 30 juillet, marque le début d’un projet pharaonique et qui semble frôler la science-fiction: envoyer sur la planète Mars un robot afin qu’il prélève, guidé depuis la Terre, des échantillons de roches. Ils seront placés dans de tubes qu’il scellera, stockera et déposera par petits tas sur place. Quelques années plus tard, un autre rover viendra collecter ces échantillons, et ils seront récupérés en orbite via une troisième mission. Celle ci ramènera les tubes étanches sur Terre, afin qu’ils soient analysés en laboratoire pour y chercher des traces de vie.

Des traces de vie ancienne. Si dans les années 70, deux atterrisseurs américains du programme Viking démontrent qu’il n’y a pas de vie présente en surface de ce grand désert glacé, les années 2000 ont néanmoins apporté la preuve que de l’eau liquide - présupposé de la vie avec la présence de lumière et de carbone - y avait coulé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet