Au fond des océans, la vie presque éternelle

Mal connus, les sédiments marins regorgent de microorganismes. Une nouvelle étude montre que ces microbes repoussent les limites du périmètre que nous attribuons à ce qu’est une forme de vie.

Au fond des océans, la vie presque éternelle
©Shutterstock
La plupart d’entre nous ignorons jusqu’à leur existence alors qu’ils constituent une partie non négligeable des organismes vivants qui peuplent notre planète. “Ils”, ce sont les microorganismes présents dans les sédiments marins. Découvertes pour...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet